OPINION: Les adorateurs du Dieu vivant appellent Talon au secours

1 62

Une pandémie de grippe survient lorsqu’un nouveau virus grippal apparaît et se propage dans le monde entier, en l’absence d’immunités dans la grande majorité de la population. En général, les virus qui ont provoqué des pandémies dans le passé ont eu pour vecteur des virus grippaux d’origine animale. Celui actuel est aussi d’origine animale et son remède continue de titiller les grands scientifiques à travers le monde. L’Afrique où nous vivons à l’état naturel pur nous a toujours mis au large des maladies malgré notre environnement décrié par l’Occident. L’Afrique a vécu des maladies bien redoutables par le passé : le Sida, le lassa, Ebola et autres. Malgré les ravages que ces maladies ont causé dans le monde entier, le Bénin notre terre hospitalière a tenu bon car ces maladies n’ont pas décimé notre population comme certains le redoutaient. Aujourd’hui, nous sommes face à une pandémie qui fait peur et qui a secoué la grande Chine, fait des ravages en Italie, aux Etats-Unis, en France, en Espagne, etc. Il y a de quoi avoir peur. Mais nous ne devons pas oublier toutes les merveilles que le Dieu tout-puissant a accomplies pour notre pays car c’est bien Dieu qui nous épargne des maladies dévastatrices. Il est vrai que nous devons respecter les gestes barrières et les comportements à haut risque pour ne pas éprouver Dieu mais nous devons aussi retenir que seul l’Eternel des armées pourra nous sauver de cette situation de crise. La fermeture de tous les lieux du culte est très difficile pour les adorateurs du Dieu vivant.

L’État béninois a pu autoriser la tenue des élections communales pour le 17 mai prochain en indiquant que la campagne serait médiatique et que les agents électoraux et les électeurs seront dotés de masques le jour du scrutin. Sur le terrain, on constate que les candidats et les électeurs s’efforcent de respecter cette décision mais officieusement, il semble que les réunions de contact se font avec la population et tout cela pour un but électoraliste qui viole la décision du gouvernement. Parce que les Béninois sont habitués à prendre contact avec les candidats à la quête des gadgets bien que la loi interdise l’achat des consciences. Le Conseil des ministres du mercredi 6 mai 2020 a pu autoriser la reprise progressive des cours tout en la réglementant. Mais, qui pourra certifier que la distanciation de 1 mètre sera observée ? Qui pourrait parier que tous les usagers de l’école respecteraient le port obligatoire de masques encore que certains semblent s’en foutre éperdument ? Quel risque !

Pour avoir pensé à la tenue des élections et à la réouverture des écoles, deux décisions à risque maximale, le gouvernement pourrait aussi autoriser l’ouverture des temples, mosquées et églises. Car il y a moins de risques à ouvrir les lieux de culte, lieux par excellence de prières, du recueillement et de discipline. Le respect des gestes barrières ne souffrirait pas de désobéissance dans ces lieux. Le gouvernement est fortement attendu à ce niveau.

Banniere carrée

Comme le dit l’adage : « Le médecin panse la plaie et Dieu la guérit », une façon de dire que tout homme a besoin de Dieu pour trouver une issue favorable aux maux qui minent la société. En plus, Apocalypse 3,10 stipule : « Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, moi aussi je te garderai de la période de malheur qui va venir sur le monde entier pour éprouver les habitants de la terre ». Ce passage, nous montre que le Dieu Tout-Puissant sait que Covid-19 et autres maladies vont venir sur la terre et que seuls ceux qui persévèrent dans la parole de Dieu seront épargnés. Cette parole de foi indéniable contenue dans la Bible notamment dans le livre de l’Apocalypse est une parole de révélation qui mérite d’être approfondie et qui devrait inspirer foi aux habitants de la terre qui croient être à l’abri de toutes maladies sans Dieu. Seules les guides spirituels, sacrificateurs sont en mesure de pouvoir enseigner ces paroles de confiance. De plus, les prêtres, les pasteurs et les imams peuvent contribuer à la lutte contre la propagation du virus aussi bien par les prières que par les sensibilisations aux heures de culte. Alors Président Talon, ayez une pensée glorieuse pour ceux qui croient en leur Dieu en permettant la réouverture des lieux du culte. Ainsi le Dieu d’Israël, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, sortira notre pays du Covid-19. Le Psalmiste a dit : « Mille tombent à tes côtés et dix mille à ta droite, tu ne seras pas atteint ». Notre Dieu, c’est l’Éternel des Armées, le Dieu des impossibilités et il est au milieu de son peuple. Les lieux de cultes peuvent être ouverts tout en respectant le lavage des mains, le cache-nez obligatoire et autres. Osons-le croire, le chef de l’État saura entendre notre cri de cœur en ordonnant aussi la reprise des activités spirituelles dans nos lieux de prières. L’indulgence du chef de l’État, Patrice Talon, est vivement souhaitée.

Tout concourt au bien de celui qui croit ! Rien n’est impossible à Dieu ! Que Dieu bénisse le Bénin !

Par ailleurs, nous avons remarqué que notre gouvernement a pris des décisions salutaires afin d’épargner la population du Bénin de la pandémie du Covid-19. Nous louons les diligences du gouvernement mais les mesures de restrictions prises ont manqué d’accompagnement au plan social. Les conditions d’existence matérielle du peuple se sont dégradées vu le fait que le bas peuple dépasse de loin les travailleurs du secteur public et parfois privé. Les taxis de transport en commun dits « tokpa tokpa » et les taxis villes ne peuvent pas prendre plus de 2 ou 3 clients. Pendant des semaines, ces transporteurs n’ont pas pu faire de grandes distances du fait de l’impossibilité de dépasser le cordon sanitaire. Nous prions le gouvernement de penser à des mesures d’accompagnement à l’endroit de ceux dont l’emploi et la subsistance sont menacés.

1 commentaire
  1. Alidji codjo Etienne dit

    Bonjour le sauveur , merci a Dieu de m’avoir trouver celui qui peut parler au gouvernement en ce qui concerne la réouverture des Églises . Que Dieu vous bénisse .

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!