Modification du projet route des pêches: Le gouvernement Talon corrige des injustices

0 62

Le gouvernement Talon rectifie une injustice par le dégel des restrictions induites par le classement de la zone sur certaines propriétés manifestement sans intérêt pour le projet et la préservation des agglomérations et zones de forte densité de population.

Depuis 2006, le classement en matière foncière et domaniale a eu pour effet d’intégrer des propriétés privées au domaine de l’État après expropriation pour cause d’utilité publique ou par acquisition directe. Cette mesure a frappé plusieurs personnes dont pourtant la position géographique des propriétés privées ne présente aucun intérêt pour le périmètre nécessaire au projet.

Banniere carrée

Par ailleurs, la nouvelle forme du projet route des pêches rebaptisé projet de développement de la zone à vocation touristique Cotonou-Ouidah a permis de créer des zones d’aménagement dans les zones d’agglomération et de forte densité de population.

Ainsi, le gouvernement vient au secours des populations de ces zones avec la libération des espaces. Le gouvernement a également prévu de dégager les disponibilités foncières nécessaires à l’installation des infrastructures de viabilisation en procédant à un remembrement dans les zones déclassées.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!