Service public d’adduction d’eau potable au Bénin : Le gouvernement transfère la compétence aux communes

0 53

Le gouvernement béninois en conseil des ministres a autorisé la signature d’accords spécifiques entre l’Agence nationale d’Approvisionnement en Eau potable en Milieu rural (ANAEPMR) et les communes du Bénin. Ces accords permettront aux communes de gérer l’adduction d’eau dans leurs localités respectives en poursuivant l’extension rapide de l’accès à l’eau potable au profit des populations des zones rurales et en professionnaliser l’exploitation, l’entretien et la maintenance des systèmes mis en place aux fins d’assurer la pérennisation des services d’adduction d’eau potable en milieu rural. Dans l’accord, l’ANAEPMR viendra en appui aux Communes sans pour autant les dessaisir de leurs compétences dans le domaine du service public d’adduction d’eau potable en milieu rural.

Banniere carrée

Par cette autorisation, le Président Talon entend respecter les textes sur la décentralisation en transférant aux communes les compétences dans le domaine du service public d’adduction d’eau potable en milieu rural. Le gouvernement a montré son sens de responsabilité en trouvant un mécanisme pour un meilleur transfert d’un volet efficace du PAG. Cependant, l’État accompagne toujours les communes en mobilisant d’énormes ressources au profit de ces accords qui interviennent suite à la convention signée entre l’agence et les communes, dans le cadre de l’approvisionnement en eau en milieu rural.

Les présents accords visent à consolider les acquis du projet d’accès universel à l’eau potable sans s’arroger les compétences des communes.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!