VIOLENCES BASÉES SUR LE GENRE ET LA SANTÉ SEXUELLE ET REPRODUCTIVE : Le ROLCC sensibilise les élèves de Cotonou

0 60

Les élèves des CEG de Fiégnon, Zogbo, le Lac, l’Océan, les Pylônes ont bénéficié de ce projet du Rolcc. A chaque séance de sensibilisation, les élèves s’imprègnent des textes de lois sur les violences faites aux femmes. Les apprenants des établissements parcourus ont également eu droit à des sensibilisations sur la santé sexuelle et reproductive. Un téléfilm. Au terme de la séance de sensibilisation, les participants n’ont pas manqué d’exprimer toutes leurs gratitudes à l’endroit du Rolcc.

Pour sa part, Maurice Gbèmènou, président du Rolcc, a martelé que tout au long des séances de sensibilisation, les bénéficiaires ont pris l’engagement d’œuvrer pour une meilleure santé sexuelle et reproductive chez les femmes. A travers ces différentes sensibilisations, les femmes savent désormais qu’il ne faut pas mélanger relations sexuelles et étude a conclu Maurice Gbèmènou.

Banniere carrée

Quid du lancement du projet ?

En somme au mois 2000 élèves de 10 collèges de Cotonou dont 1500 filles seront impactés par ce projet mis en œuvre par le Réseau des Organisations de Lutte Contre le Chômage (ROLCC) grâce à l’appui du Réseau Social Watch Bénin. Dans son mot, Nadiège Békossi , du Réseau des Organisations de Lutte Contre le Chômage (ROLCC) n’a pas manqué de monter la pertinence et l’importance de ce projet sur les différentes personnes qui seront sensibilisées. A l’en croire, le projet va permettre de réduire considérablement les violences basées sur le genre et contribuer à l’amélioration de la santé sexuelle et reproductive chez les filles. Elle n’a pas manqué de rappeler qu’un suivi rigoureux du projet sera fait. Pour sa part, le Conseiller Technique aux Projets du Ministère des Affaires Sociales, qui était présent au lancement des personnes ressources n’a pas manqué de montrer la pertinence et l’utilité de cette séance de sensibilisation au profit de la couche juvénile. Pour lui, seules les sensibilisations peuvent permettre de mieux éduquer les élèves.
Prenant la parole, le Chef du 13e arrondissement de Cotonou, Bébé Folly Mensah, a encouragé les initiateurs de ce projet. Selon le Chef d’arrondissement ce projet va nul doute contribuer à conscientiser les différentes cibles visées. Il se dit prêt à accompagner le Rolcc chaque fois que le besoin se manifestera ceci dans le but d’impacter le maximum d’élèves possible.
Outre les membres de ROLCC, le Président de la Fédération Nationale des Parents d’Elèves, les participants étaient constitués des responsables d’OSC, de représentants d’organisations internationales, des directeurs de collèges, des censeurs, surveillants généraux, des infirmiers et autres acteurs intervenant dans le système éducatif.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!