Conseil municipal de Cotonou : L’installation des élus faite, l’élection des organes dirigeants reportée

1 53

La résolution de l’équation politique semble être difficile au sein des Progressistes de Cotonou. Le consensus a déserté les rangs et ce lundi 1er juin 2020, date de l’installation des nouveaux conseillers municipaux et de l’élection des organes dirigeants, le processus d’élection du maire et de ses adjoints n’a pas été effectif. Le parti Union progressiste n’a pas respecté la consigne prescrite par le code électoral pour faciliter le processus aux autorités préfectorales. En effet, le parti étant celui ayant la majorité absolue n’a préalablement pas transmis au préfet sa présentation de candidature. Il faut reconnaître que le parti au baobab a rafflé 30 sur 49 sièges. Nos sources renseignent que la cause réelle de la situation inédite est la non-adhésion de beaucoup de conseillers UP au choix de Luc ATROKPO comme maire. Aux dernières nouvelles, une femme serait le choix de plus d’un parmi les pairs de Luc ATROKPO pour présider aux destinées de la capitale économique du pays. En tout cas, l’élection étant reportée, les calculs politiques, tractations et négociations vont se poursuivre au sein du parti jusqu’à l’obtention du consensus.

1 commentaire
  1. Sam dit

    La naïveté politique de Luc ATOKPO lui coûtera très chère. Au lieu de rester à Bohicon, il a préféré se transporter à Cotonou où tout est aujourd’hui est sa défaveur. C’est le début de son apogée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!