Bénin : Les probables rectifications dans une éventuelle relecture du Code électoral

0 33

Cette loi votée seulement en novembre 2019 souffre déjà après une première expérience alors qu’elle était prévue pour mettre fin à des situations de blocage lors des élections des maires. Après cinq journées éprouvantes, quelques voix s’élèvent pour réclamer une relecture à nouveau. Les députés se retrouvent ce mardi 2 juin certes pour un autre ordre du jour, mais ils peuvent y introduire le débat pour faire quelques propositions rectificatives.

Banniere carrée

Les situations de blocage observées un peu partout sont majoritairement dues à une certaine indiscipline de groupe. Les décisions des hautes instances des partis ne sont pas respectées par les élus à la base. La désignation formelle du candidat par le parti est souvent rejetée par le même camp et met en difficulté les responsables. Les multiples médiations des responsables de ces partis se sont terminées en queue de poisson. Selon certaines sources, en cas de relecture du code, des dispositions qui seront ajoutées vont prévoir des sanctions allant des amendes à la prison en passant par la radiation pour les élus communaux désobéissants ou indisciplinés. Il peut y avoir des assouplissements sur la question des postes à pourvoir à la minorité.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!