Lancement de la campagne de plantation du palmier à huile weekend dernier: Gaston Dossouhoui prône la relance du secteur

0 50

L’objectif pour l’ensemble des acteurs impliqués est d’assurer le développement de la filière palmier à huile au Bénin.  A l’occasion, le ministre Gaston Cossi Dossouhoui, a rappelé aux responsables des structures décentralisées du ministère, les agences territoriales de développement agricole, notamment ceux du pôle 6, l’Institut National de Recherche Agricole (INRAB) à travers le Centre de Recherches Agricoles Plantes Pérennes (CRAPP), le rôle qui est le leur dans le dispositif mis en place pour relever ce défi.

Pour ce faire, l’État, à travers le MAEP, a mis en place par le truchement du CRAPP 920.000 graines germées auprès de 39 pépiniéristes et une production de 135.450 graines germées sur les pépinières de l’INRAB.

L’État a également aidé à la production par toutes les pépinières agréées du Bénin de 863.185 plants de palmier à huile sélectionnés pour 6.036 ha de nouvelles plantations, indique-t-on.

Banniere carrée

L’ATDA pôle 6 a acquis au profit des planteurs du département du Plateau environ 30.000 plants sélectionnés aux fins de mise en place à prix subventionné pour couvrir près de 400 ha de nouvelles plantations. 762 producteurs de palmier à huile sélectionnés ont bénéficié d’une formation sur les itinéraires Techniques de Production.

Le ministre Dossouhoui à cet effet, a appelé les acteurs à, eux-aussi, jouer entièrement leur partition avec toute la dynamique requise pour que la filière palmier à huile retrouve ses lettres de noblesse dans l’économie nationale. «Le palmier à huile avait fait la gloire de notre pays. Nous avons perdu ce prestige. Nous nous battons maintenant pour reprendre notre place d’antan. Le Chef de l’Etat a vu juste en donnant un pôle entier au développement de cette filière», a souligné Lawani Arouna.

Rose .H

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!