Bénin/décentralisation : 4 communes dirigées par des femmes

0 56

Après la désignation et l’installation de la soixantaine de maires, quatre communes sont désormais sous le leadership des femmes. S’il est vrai qu’il y a une légère hausse par rapport à l’expérience de 2015, la présence de la tête des mairies reste largement en dessous des attentes.

Banniere carrée

6,56% de mairies sont dirigées par les femmes sur les 61 à la date du 6 Juin 2020. Kandi est la première communes à faire confiance à une femme. Zinatou Saka Osseni Alazi, tisserande de profession a été désignée par les FCBE. Elle était précédemment première adjointe au maire. La commune de Kétou a également choisi une femme pour conduire ses destinées. Lucie Ablawa Sessinou de l’Union Progressiste retrouve son fauteuil qu’elle a perdu depuis 2008 où elle a achevé la première mandature de la décentralisation dans cette commune. La présidente du réseau des femmes élues conseillère prend la succession de Théophile Dessa. Toujours dans le département du plateau, c’est une femme qui est également maire d’Adja-Ouèrè. Il s’agit de Karamatou Fagbohoun, fille de l’homme d’affaires et très populaire Séfou Fagbohoun. Elle a été désignée par le Bloc Républicain. Toffo maintient sa tradition de féministe. Bibiane Soglo, ancienne Directrice Générale de la Lotterie Nationale du Bénin prend la succession d’une autre femme. Précédemment première adjointe au maire, Bibiane Adamaze Soglo succède à Urbaine Dègbèhoundé pour conduire les destinées de cette commune durant les six prochaines années.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!