Programme spécial d’Insertion dans l’Emploi : L’initiative présidentielle mise en œuvre

0 49

Selon cette feuille de route, le programme doit être opérationnel dès juin 2020 afin de permettre aux premiers candidats d’être en situation d’emploi dans les entreprises bénéficiaires, pour compter du 1er juillet 2020.

Ainsi, la plateforme destinée à agréger les demandes aussi bien des entreprises que des demandeurs d’emplois a été conçue. Cette initiative présidentielle prévoit de mettre chaque année, en situation d’emploi à la charge de l’Etat, 2000 jeunes diplômés de niveau BAC professionnel, BTS/DUT, DTS/Licence, Maîtrise, Master/Ingénieur. Ce, afin de leur donner une expérience professionnelle pertinente à même de les aider à se faire recruter ou à se lancer à leur propre compte.

Concrètement, le dépôt d’une demande par un candidat éligible au Programme se fait sur la base des offres des entreprises qui auront été préalablement publiées sur le site internet élaboré à cette fin. La plateforme identifiera ensuite automatiquement les demandes des candidats qui correspondent aux offres des entreprises. Celles-ci seront ensuite analysées par le comité technique du Programme qui, de façon électronique, constituera les lots de candidats qui seront présentés aux employeurs pour des entretiens individuels après une première formation d’insertion dans l’emploi.

Après cette phase, l’entreprise fait en ligne, un bref rapport sur chaque candidat et notifie son choix par la même procédure en vue de la signature du contrat par le bénéficiaire.

Banniere carrée

Le Président Patrice Talon a lancé cette initiative lors de son discours à la veille de la fête nationale de l’année dernière précisément le 31 juillet 2019 « J’ai décidé, avec le Gouvernement, d’instituer un programme spécial d’insertion dans l’emploi. Ce programme consistera à recruter chaque année, à la charge de l’Etat qui assurera leur rémunération sur une période d’un an renouvelable une fois, 2000 jeunes diplômés à placer dans des entreprises privées ou publiques, avec l’espoir qu’ils sauront se rendre utiles et efficaces pour se faire recruter à l’issue de la période d’insertion, ou alors qu’ils sauront voler de leurs propres ailes dans l’auto-emploi. »

Depuis ce discours, le projet a évolué. Ainsi, le Conseil des Ministres du 27 novembre 2019 a institué un Comité de pilotage du Programme qui a élaboré une feuille de route qui fait entrer le programme dans sa phase opérationnelle dès ce mois de juin 2020. Le programme consiste à recruter 2000 jeunes diplômés chaque année et à les insérer dans l’emploi public ou privé à la charge de l’Etat pendant 2 ans. Il s’agit des qualifications ci-après auxquelles ce programme est ouvert à savoir le niveau BAC professionnel, BTS/DUT, DTS/Licence, Maîtrise, Master/Ingénieur,

Le gouvernement Talon, par cette initiative, promeut l’insertion des jeunes sur le marché de l’emploi, réduit le taux de chômage chez ces jeunes et favorise l’auto-emploi. L’État accorde ainsi une chance à ces jeunes diplômés pour se lancer dans la vie professionnelle surtout que souvent pour les appels à candidatures, on demande aux postulants de justifier d’une expérience professionnelle.

Ange M’TOAMA

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!