Covid-19 : Le CNP-Bénin salue des mesures sociales historiques du gouvernement

0 47

En effet dans ses propos luminaires, le patron des patrons entouré pour la circonstance des membres de son bureau s’est réjoui des nombreuses mesures prises par l’exécutif pour l’assouplissement et l’atténuation des conséquences du coronavirus au profit des entreprises.

Il s’agit du soutien d’un montant de 63,38 milliards au profit des entreprises. Cette enveloppe est destinée à la prise en charge selon le cas, de 70‰ du salaire brut des employés déclarés sur une période de 3 mois y compris pour les sociétés de transports de personnes, au remboursement des crédits TVA, à l’exonération du paiement de la taxe sur les véhicules à moteur ou à sa conversion en crédit d’impôt au titre de l’année 2021, à la prise en charge intégrale des factures d’électricité pendant 3 mois pour les hôtels et les agences de voyage.

Le gouvernement a débloqué plus de 4 milliards pour venir en aide aux artisans frappés pour la plupart par les conséquences de la pandémie, et rend disponible une subvention de portée générale qui s’applique à tous les citoyens sur les tarifs d’électricité et d’eau pour un montant de 5,76 milliards notamment au profit des pauvres et extrêmes pauvres.

Banniere carrée

Toutes ces actions réjouissent le CNP qui trouve qu’il s’agit des actions de grande portée qui forcent leur admiration et celle de toutes les organisations d’employeurs et de travailleurs.

Pour Eustache Kotingan et ses collègues, la décision du gouvernement du président Patrice Talon est historique et n’a rien à voir avec la politique.

Néanmoins, le CNP souhaite la mise en place d’un comité bipartie ou tripartite (gouvernement-organisations d’employeurs-travailleurs) pour la gestion et la mise en oeuvre des mesures de relance de l’économie dans les meilleurs délais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!