Boycott de session : La commune de Ouinhi entre dans la danse

0 67

Pour la première session ordinaire de sa mandature, seulement 6 conseillers sur 15 ont répondu à sa convocation ce lundi 29 juin 2020. Il a dû reporter la session à une date ultérieure.

Banniere carrée

Ouinhi est la 5e commune à subir les revers de la loi interprétative du code électoral. Lors de la deuxième session ordinaire de l’année et la première sous la mandature de Jonas Houessou, les conseillers ont brillé par leur absence aux travaux. Ce boycott peut traduire le mécontentement né des frustrations dûes à la désignation des maires.

La crise était latente au lendemain de la désignation des maires, des adjoints et des chefs d’arrondissement au sein des conseils communaux. Les conseils n’ayant d’autres choix que respecter les consignes ont reporté leurs réactions. La séance prévue pour ce 29 juin n’a pu se tenir faute de quorum. Sur les 15 conseillers élus, seulement 6 ont marqué leur présence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!