Inondation à Godomey-Togoudo : L’IITA pris à partie par les populations

0 57

Envahies par les eaux des inondations, les populations installées dans les environs de l’institut accusent IITA d’être à l’origine du phénomène qui perturbe leur vécu en saison pluvieuse.

Les manifestants ont pris d’assaut l’entrée de l’IITA et bloqué le passage aux fonctionnaires de l’Institut. Ils pointent du doigt ses installations qui, selon les manifestants, seraient à l’origine des inondations dont ils sont victimes dans leurs maisons. Il mettent en cause les caniveaux utilisés par l’Institut pour la riziculture mais qui ne servent plus, car le riz n’est plus produit. L’eau quittant ce caniveau inonde les maisons avoisinantes. Et c’est pour se fait entendre qu’ils ont battu le macadam et interpelé les autorités pour régler la situation qui n’a fait que durer.

Banniere carrée
Vue partielle des manifestants

Descendu sur le terrain, le nouveau maire de Calavi, Angelo Ahouandjinou a eu des échanges avec les manifestants. Il a promis intervenir pour régler le problème le plus tôt possible. Calmés, les manifestants ont quitté l’entrée de l’IITA et permis au personnel de rejoindre son lieu de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!