Royaume de Danxomè: Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba sous menace d’assassinat

0 65

Les faits dont il est question dans le présent article sont relatifs au Royaume de Danxomè, ce royaume dont le nom résonne fort dans l’histoire au vu du passé glorieux des personnages légendaires qui se sont succédé au trône, dont le roi Akaba. En effet, depuis quelques semaines, Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba, l’actuelle reine ayant plein pouvoir sur le trône est l’objet d’une menace d’assassinat. Des personnes non identifiées et dont les motivations restent floues se sont constituées en un  » réseau de gangsters » pour troubler la quiétude de la reine. Victime d’une filature depuis quelques mois, Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba est aussi obligée de subir la présence malveillante des badauds qui rodent de façon intempestive autour de son palais à Abomey. Ces personnes de moralité douteuse dont on ne connaît pas l’identité viennent aussi rôder autour du domicile privé de Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba à Cotonou. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un vaste réseau d’individus indélicats décidés à en découdre avec la Reine qui ne fait qu’assumer, dans la plus grande dignité, sa fonction royale. Les premiers soupçons confortés par des confidences des proches de la Cour royale amènent à penser  que les badauds seraient en mission pour une personne ayant des liens de filiation directe avec Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba. Quoi qu’il en soit, la Reine est traquée, sa sécurité est comprise et des menaces de mort ne cessent d’être proférées à son encontre.

Banniere carrée

Les autorités politico-administratives appelées à la rescousse

 

 Selon des sources proches des conseils de la Cour royale, Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba a alerté les autorités habilitées à prendre à bras le corps le dossier, mener les enquêtes et lui assurer sa sécurité. Mais, pour l’heure, ces autorités semblent prendre à la légère les graves menaces d’assassinat et ainsi que les actes de filature dénoncés. Pendant ce temps, les badauds et  autres personnes de moralité douteuse poursuivent leur sale besogne. Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba du haut de ses nobles fonctions de roi à Danxomè est plus que jamais vulnérable et  livrée à elle-même sans les services publics pour lui assurer une sécurité absolue. L’État a l’obligation d’assurer la sécurité à ses citoyens selon les prescriptions constitutionnelles qui consacrent la sacralité et l’inviolabilité de la personne humaine. Les faits qui se passent autour du palais à Danxomè et autour du domicile privé à Cotonou sont si graves qu’ils visent une personnalité morale de la trempe de Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba. Le Bénin doit-il rester les bras croisés et laisser des hors-la-loi finir par ôter la vie à la Reine pour des raisons inconnues ? Les autorités saisies se doivent donc de faire de cette affaire une extrême urgence pour sauver non seulement la citoyenne mais aussi l’autorité morale incarnée par Sa Majesté Ahantoun Dajan Akaba. À suivre…

Eudoxie Aklanty

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!