Condamnation de Me Bankolé à 48 mois d’emprisonnement: Les probables implications de la sentence

0 67

Déposé en prison le 2 juin 2020 dernier, Me Maxime Bankolé vient d’être condamné par le juge du tribunal d’Abomey-Calavi. Il est condamné à quarante-huit (48) mois d’emprisonnement ferme pour complicité d’escroquerie et vente de parcelle à plusieurs acquéreurs. De sources concordantes, l’huissier est condamné dans cette affaire qui l’oppose à un chinois qui a nom Chen Chang Sheng.

Banniere carrée

Par ailleurs, l’huissier Maxime Bankolé a constitué à lui seul un collège de cinq (5) avocats, dont Me Issiaka, avocat de l’opposant Sébastien Ajavon. Après le prononcé du verdict, lesdits avocats promettent de faire appel de cette décision rendue à l’instant par le tribunal.

De possibles sanctions disciplinaires et administratives en vue

Par ailleurs, il faut dire qu’en plus de la sanction pénale, il y aura une sanction disciplinaire et administrative. Son cabinet va probablement être scellé dans les prochains jours. Ensuite, en attendant un recours en appel, il sera provisoirement suspendu. Quand la Cour d’appel va rendre un arrêt définitif de condamnation, il sera radié et la charge rendue vacante sera attribuée à un autre huissier sur demande.

R.H.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!