Mali/Minusma : Le budget du renouvellement du mandat augmenté

0 62

Le Conseil de Sécurité de l’ONU fixera également pour la première fois des référentiels sur le Centre du Mali où la situation sécuritaire devient de plus en plus inquiétante. Selon le rapport du Haut-commissaire des droits de l’homme de l’ONU, Michelle Bachelet, publié la semaine dernière, 580 civils ont été tués dans cette partie du Mali au cours du premier semestre de l’année 2020.

Banniere carrée

Le Conseil de Sécurité des Nations-Unies statuera aussi sur le soutien que la Minusma peut apporter à la force conjointe du G5 Sahel pour plus d’efficacité lors de ces missions sur le terrain. La résolution en cours d’établissement intervient dans un contexte où l’armée malienne est accusée d’exécutions extrajudiciaires au centre du pays. C’est donc pour rétablir, un climat de confiance entre les gouvernants et les gouvernés que le Conseil de Sécurité de l’ONU a décidé à l’unanimité, de proroger pour un an le mandat de la mission. Pour certains observateurs, ce renouvellement du mandat de la MINUSMA est nécessaire.

Toutefois, ils souhaitent que les Maliens fassent un inventaire réel de ce qui a été réalisé et de ce qu’ils attendent de la MINUSMA. Mais selon ces observateurs, le danger, aujourd’hui, est que la Mission joue le rôle de l’État dans certaines parties du Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!