Manifestation au Mali : L’imam Mahmoud Dicko et trois autres leaders arrêtés

0 63

Ces arrestations et interpellations font suite aux violences orchestrées ce vendredi 10 juillet dans la ville de Bamako, la capitale malienne qui ont provoqué au moins quatre morts et plusieurs dizaines de blessés. Ils se sont organisés dans un mouvement dit du 5 Juin (M5) pour réclamer la démission du président Ibrahim Boubacar Keita.

Banniere carrée

Ce mouvement M5, né début juin et composé d’une partie de la société civile, de l’opposition politique et de religieux. Il a organisé sa troisième manifestation ce vendredi 10 juillet pour appeler à la désobéissance civile, une réponse aux propositions du chef de l’État, cette semaine, pour sortir de la crise politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!