Célébration en différée de la Journée mondiale de la population à Klouékanmey: Santé et droits des femmes préoccupent Raymond Djossou

0 31

Le directeur départemental du plan et du développement des départements du Mono et du Couffo, Raymond Djossou, a organisé en différé ce mardi 14 juillet 2020, la journée mondiale de la population. Le thème de cette célébration est : ‘’faire une pause dans Covid-19 : comment protéger la santé et les droits des femmes et filles maintenant’’. À la maison des jeunes de Klouékanmey, lieu des manifestations, Raymond Djossou et les préfets des deux départements ont sensibilisé les femmes et les filles sur les mesures barrières et sur leurs droits.

Banniere carrée

Amener la population à respecter les droits des filles et des femmes et donner des informations sanitaires utiles à cette couche vulnérable pour une société équitable, c’est le leitmotiv qui sous-tend la célébration en différée de la journée mondiale de la population. Le directeur départemental du plan et du développement des départements du Mono et du Couffo, Raymond Djossou estime qu’en cette période de la pandémie du coronavirus où plusieurs activités génératrices de revenues sont au ralenti, il urge de protéger les droits des filles et des femmes. ‘’Cette journée nous permet de fournir les informations sanitaires nécessaires à une vie saine et à une sexualité responsable des filles et des femmes. Je vous invite donc chères sœurs et mères, non seulement à observer les mesures barrières de la Covid-19, mais aussi et surtout à accompagner les divers projets de planification familiale, de réduction de la mortalité maternelle et infantile, d’élimination des violences basées sur le genre de l’actuel gouvernement”, a exhorté Raymond Djossou. Christophe Mégbédji, préfet du département du Couffo, conscient de l’évolution vertigineuse de la Covid-19, réaffirme son engagement à intensifier ses actions au profit des couches vulnérables. ‘’J’ai personnellement pris des actes qui accentuent le respect des gestes barrières à la pandémie de Covid-19 et des prescriptions du Gouvernement en la matière. Outre ces actes, je poursuis mes efforts visant la préservation de la santé de tous en ce temps de Covid-19 à travers la distribution des masques, des gels hydroalcooliques et la mise en place de dispositifs de lavage des mains à des points stratégiques des villes du département du Couffo’’, a précisé le préfet Megbédji. Prêt à œuvrer pour l’élimination de toute forme d’inégalités de violence et de discrimination à l’égard des femmes et des groupes vulnérables, le maire de Klouékanmey, Dieudonné Gbèdjékan, a exhorté la population au combat collectif.

Aristide Agbonagban/Cr Mono-Couffo

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!