Reconditionnement du riz avarié : 02 présumés faussaires arrêtés

0 44

Ces deux présumés ont installé à Pahou, un arrondissement de la commune de Ouidah, une structure spécialisée dans le traitement et le reconditionnement du riz impropre à la consommation. En somme, 133 sacs de riz de 50 kilogrammes destinés à la consommation ont été saisis.

Banniere carrée

A en croire le Chef Service d’intervention rapide Atlantique Littoral, commandant Marcellin Laourou, les deux présumés ont l’habitude de traiter le riz impropre à la consommation de l’être humain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!