Mondial 2022 de Pétanque au Bénin : La Mascotte de la compétition dévoilée

0 30

Dans son discours de bienvenu, le vice-président de la fédération béninoise de pétanque, Garba Yaya a rendu hommage au gouvernement béninois pour sa politique offensive dans le domaine des Sports, au président de la Confédération africaine des sports boules (Casb), Idrissou Bouraïma, père fondateur de la pétanque structurée au Bénin et de la pétanque de haut niveau, qui a permis de révéler la discipline en Afrique et dans le Monde. Garba Yaya, actuel maire de la commune de Bembèrèkè n’a pas manqué de faire un clin d’œil au français Claude Azéman, patron de la pétanque au plan mondial dont la complicité a été déterminante dans le choix du Bénin pour abriter le Mondial de 2022. Il appelle chacun à jouer sa partition pour la réussite de l’organisation de cette coupe du monde.

Le président de la Casb a félicité le Ministre des Sports, Oswald Homéky pour son implication personnelle et l’attention soutenue dont il a fait preuve depuis l’introduction du dossier de la candidature du Bénin. Idrissou Bouraïma a, à travers lui, félicité le président Patrice Talon pour sa clairvoyance et sa vision du rôle que peut jouer le Sport dans le développement d’une Nation. Aussi, a-t-il salué la volonté des autorités à divers niveaux de soutenir un tel événement.

Pour le président de la Casb, l’organisation du Mondial de pétanque est un réel challenge, parce que le déroulement de la compétition nécessite la construction d’un boulodrome de norme internationale. Ce qui fera dire à ce dernier qu’il y a encore un long chemin à parcourir.

Banniere carrée

Le patron de la pétanque au plan mondial s’est dit honoré d’être à cette cérémonie de présentation officielle de la Mascotte du Mondial que le Bénin abritera. “C’est un plaisir d’être dans un pays où la pétanque est autant considérée”, a-t-il fait savoir.

Le secrétaire général du Ministère des Sports, Bellaminus Kakpovi a, à son tour, félicité le président de la Casb pour son dynamisme qui a permis au Bénin d’obtenir l’organisation de cette compétition majeure. Laquelle dit-il, permettra de révéler davantage le Bénin au monde, comme le chef de l’Etat Patrice Talon et son gouvernement tentent bien de le faire à travers les différentes actions qui se mènent.

Rappelons que le président du comité national olympique et sportif du Bénin (Cnosb) Julien Minavoa, le président du Conseil économique et social (Ces), Augustin Tabé Gbian, des présidents de fédérations, des techniciens et autres invités ont aussi honoré cette cérémonie de leur présence.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!