Fifa/Binationaux : Le changement de nationalité sportive désormais possible !

1 34

Au cours de son 70e congrès tenu ce vendredi 18 septembre 2020 par vidéoconférence, l’instance faitière du football au plan mondial a, selon le site d’informations sportive Afrikfoot, voté et donné son feu vert à un amendement des statuts qui va permettre d’assouplir les règles dans ce domaine.

Le même site rappelle que par le passé, tout joueur qui avait disputé ne serait-ce qu’une minute en match officiel avec une sélection A ne pouvait plus jouer pour une autre sélection.

Banniere carrée

Tous les joueurs qui se trouvent dans ce cas peuvent désormais changer de nationalité sportive. Mais, ceci, à des conditions qui ont été imposées par la Fifa, à savoir : avoir débuté en équipe nationale A avant l’âge de 21 ans, avoir joué 3 matchs au maximum avec l’équipe nationale A concernée, ne pas avoir pris part à la phase finale d’un grand tournoi (Coupe du monde, Euro, etc.)  avec l’équipe nationale A concernée, ne plus avoir été appelé en sélection depuis au moins 3 ans.

Précisons que cette réforme de la Fifa a été portée par la Fédération marocaine de football qui a la possibilité de récupérer des joueurs tels que l’espagnol Munir El Haddadi du FC Séville, le néerlandais Anwar El Ghazi de Aston Villa et le belge Zakaria Bakkali d’Anderlecht.

 

1 commentaire
  1. Moli YAMOUSSA dit

    C’est une bonne décision.
    Mais j’aurais souhaité que les pays d’origine soient mieux favorisés que cela. Supprimer toutes ces barrières et permettre à tout joueur délaissé par son pays de naturalisation, de retourner chez lui. Car si on ne sait pas là où on va, on sait au moins d’où on vient. De même, mettre ces barrières ci-dessus, pour tout joueur qui voudrait se naturaliser et introduire une autorisation du pays d’origine avant toute naturalisation. Ainsi, l’Afrique pourrait conserver ses talent qui fuient vers l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!