Découverte de 557 kg de cocaïne au PAC : Friteb international sarl de Patrick R. H. FAGNON mise en cause

0 25

FRITEB INTERNATIONAL SARL, N°RCCM : RB/COT/19 B, a tenté de souiller l’image de la République béninoise à l’International en laissant découvrir 557 kg de cocaïne dissimulés dans 21 sacs de noix de cajou dans un conteneur dont elle veut assurer la responsabilité du transit. Malheureusement pour ses responsables, leur rêve a été brisé et la justice doit situer les responsabilités. La plateforme d’APIEX renseigne que Patrick Ricardo Hervé FAGNON est le promoteur de cette entreprise.

Le conteneur suspect dont Patrick Ricardo Hervé FAGNON et FRITEB INTERNATIONAL SARL ont la charge, s’apprêtait à franchir l’étape d’embarquement lorsque les forces de sécurité ont découvert les produits de stupéfiants. En clair, le conteneur s’embarquait pour le port d’Anvers et les marchandises sont destinées à la BEIMS FRUIT INTERTRADE BV. Netherlands R.W. BOL BEHEER B.V. Achterambachtseweg 30, Hendrik Ido Ambacht , Zuid – Holland 3342 LB , Tel : 786818366 6531 .RW . Bol Pensioen B.V. Netherlands R.W. BROUWER B.V.

À l’analyse des faits, le promoteur de FRITEB INTERNATIONAL SARL et ses collaborateurs sont plus que soupçonnables dans l’affaire. Ils sont tous censés savoir les types de marchandises embarquées dans le conteneur. Le premier responsable de FRITEB INTERNATIONAL SARL pourrait savoir le réel propriétaire et récepteur des stupéfiants. Sa responsabilité pourrait doublement être engagée dans le dossier. Soit, il s’agirait de lui-même le réel propriétaire. Soit, les produits stupéfiants lui auraient été confiés par une autre personne. Là encore, on pourrait dire qu’il est coupable de complicité.

La justice doit donc interpeller à cet effet, le transitaire de FRITEB INTERNATIONAL SARL ainsi que les autres responsables, notamment le promoteur de société. Leur interpellation doit contribuer à la manifestation de la vérité dans cette affaire de 557 kg de cocaïne.

Banniere carrée

Cette quantité de plus de 30 fois supérieure à celle découverte le 28 octobre 2016 dans un conteneur destiné à la société de Sébastien Ajavon jette du discrédit sur le Port autonome de Cotonou. Pour mémoire, Sébastien Ajavon a été condamné le 18 octobre 2018 à 20 ans d’emprisonnement ferme dans une affaire de “18 kg de cocaïne pur”, malgré son influence sociopolitique et économique.

Les autorités judiciaires doivent donc intensifier les enquêtes pour situer les responsabilités sur toute la chaîne de FRITEB INTERNATIONAL SARL. Ces enquêtes permettront d’identifier toutes les personnes impliquées  dans le dossier aux fins de situer objectivement les responsabilités.

Les sanctions pénales de la CRIET étant toujours très lourdes dans des dossiers similaires, Patrick Ricardo Hervé FAGNON et ses collaborateurs de FRITEB INTERNATIONAL SARL risquent gros dans cette affaire de 557 kg de cocaïne.

Puisque le business de la drogue doit prendre fin au Bénin. Tel est d’ailleurs l’une des raisons de la lutte contre la corruption et l’impunité engagée par le pouvoir Talon.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!