Rencontre entre le Chef de l’État et les syndicats : Talon éponge 15 milliards d’arriérés destinés aux travailleurs

0 55

Le Chef de l’État a saisi l’occasion pour présenter aux syndicalistes le tableau des dettes héritées et épongées. 87 milliards FCFA de dettes ont été payés aux travailleurs depuis 2016. Vendredi dernier donc, les sept (7) Secrétaires généraux confédéraux ont éprouvé du plaisir à écouter le patron du gouvernement béninois sur les efforts relativement à la satisfaction des besoins des travailleurs. Depuis quatre ans et demi, le Gouvernement a engagé d’énormes ressources pour éponger une part importante des dettes de l’État à l’égard des agents de l’État, découlant de diverses décisions prises avant 2016. Dès sa prise de pouvoir, une nouvelle dynamique a pris corps et des efforts significatifs sont engagés. Remerciant d’entrée ses hôtes pour leur disponibilité au dialogue, le Président Patrice Talon a relevé que les efforts massifs consentis par le gouvernement traduisent bien le fait qu’avec des rapports sociaux sains, on peut résoudre bien des problèmes, sans qu’il soit besoin de recourir aux grèves. Ensuite, il fera observer qu’en 2016, le gouvernement a hérité d’une situation très difficile avec des engagements sociaux colossaux dont le respect semblait compromis. Pourtant, grâce aux réformes engagées, grâce à l’assainissement de la gestion des finances publiques, de réels efforts ont été faits.

 

Des dettes payées

 

Sur un total de 94 milliards de F Cfa de dettes envers les travailleurs, le Gouvernement a déjà payé, à ce jour, 52 milliards F Cfa. De même, pour 49 milliards F Cfa de dettes envers les retraités, 26,7 milliards F Cfa ont déjà été payés. À cela s’ajoutent 6,9 milliards F Cfa de prime exceptionnelle de motivation aux agents de la santé et 1 milliard F Cfa de prime de risque.

Divers autres engagements ont été honorés qui font que, sur un total global de 173 milliards F Cfa dus aux travailleurs et retraités avant 2016, 87 milliards F Cfa ont été effectivement payés, soit plus de 50% de niveau de paiement.

Banniere carrée

Mais, le gouvernement qui fait l’effort, en plus de l’apurement des dettes, de ne pas en cumuler de nouvelles, a décidé, avec effet immédiat, de prendre en charge des dettes de 15 milliards F Cfa découlant des effets d’engagements divers pris avant 2016 et qui n’étaient pas encore payés jusqu’ici. Il s’agit notamment d’engagements en lien avec les arriérés nés des avancements et autres glissements catégoriels.

Ainsi, les travailleurs dont le salaire du mois d’octobre n’est pas encore traité recevront, avec celui-ci, les rappels concernés. Ceux dont le salaire est déjà traité les recevront les jours d’après ou sur le salaire du mois de novembre 2020.

Cet effort exceptionnel, comme ceux effectués avant par le Gouvernement, est fortement apprécié par les partenaires sociaux qui, du reste, n’avaient pas tous les détails des paiements réalisés. Les uns après les autres, ils ont félicité le Chef de l’État et son gouvernement pour ces efforts remarquables.

Ils ont saisi l’occasion de cette séance d’échanges pour soumettre d’autres doléances et préoccupations spécifiques que le Président Patrice Talon a promis examiner de près chaque fois que cela sera pertinent.

Enfin, le Chef de l’État a tenu à remercier tout le peuple béninois, à travers ses hôtes, car, dit-il, c’est grâce aux efforts de l’ensemble des enfants du pays que tout ce qui est fait a pu l’être. Le gouvernement béninois est donc à pied d’œuvre pour améliorer les conditions de vie et de travail des travailleurs. Les 15 milliards d’arriérés payés vont soulager ces travailleurs qui servent la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!