Répartition de 1,5 milliard aux partis politiques: Abou Boukari explique le mécanisme

0 36

L’on en sait plus désormais sur le partage des 1.5 milliard de francs CFA relatifs au financement des partis politiques. D’après les explications du commissaire de la Céna, Abou Boukari Adam Soulé chargé du suivi des partis politiques, des études de la conception des documents électoraux puis rapportées par “Le Matinal”, 900 millions de francs CFA sont prévus pour le financement des partis bénéficiaires des sièges aux élections communales et municipales de mai 2020. Ce montant sera donc partagé entre trois formations politiques, notamment l’Union Progressiste (UP) avec 736 sièges, le Bloc Républicain (BR) avec 683 sièges et les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe) ayant réuni 396 sièges. Il faut préciser que ce partage se fera entre ces partis politiques en fonction de leur nombre de sièges obtenus. Pour le reste des 1,5 milliard, soit 600 millions de francs CFA, il sera partagé entre les partis politiques ayant pu participer aux législatives et obtenir des sièges à l’Assemblée nationale pendant les législatives d’avril 2019. À ce niveau, il s’agit de l’UP avec 47 députés au parlement et du BR avec 36 parlementaires. Pour rappel, les partis politiques concernés avaient déjà fourni et présenté à la Céna, les pièces qu’il faut pour entrer en possession de leurs dus. La Céna a déjà eu tous les éléments qui lui permettent de faire la répartition des fonds. Il y aura d’autres séances de travail avec le ministère de l’Économie et des Finances et la Cour des comptes pour les questions de comptabilité et de reddition de comptes. Un propos du commissaire Abou Boukari Adam Soulé rapporté par nos confrères de “Le Matinal”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!