Relance rapide de l’économie nationale : Tchané expose les 230 projets prévus en 2021

0 28

Après les travaux en commission avec les honorables députés, le ministre d’État Abdoulaye Bio Tchané a présenté à la presse lundi dernier le point des projets/programmes contenus dans le programme d’investissement public au titre de l’année 2021.

De 228 projets/programmes de développement en 2020, les projets/programmes contenus dans le programme d’investissement public au titre de 2021 passent à 230. Et se décompose en 210 anciens projets et 20 nouveaux. Le coût global est de 579,235 milliards de FCFA contre 476,718 milliards de FCFA (Loi de finances initiale) en 2020, soit une hausse de 21,50%.

 

Banniere carrée

Cette hausse s’explique selon le ministre d’État par la volonté du Gouvernement de faire du PIP le principal facteur de consolidation des bases de l’économie, de renforcement de la résilience et de relance de l’économie nationale dans le contexte de la pandémie en lien avec le coronavirus.

Abdoulaye Bio Tchané a fait savoir que les ressources intérieures contribuent à hauteur de 361,195 milliards de FCFA soit 62,36% pour le financement des 230 projets alors que les ressources extérieures constituées de dons et de prêts, s’élèvent à 218,040 milliards de FCFA équivalent à 37,64 % du PIP, gestion 2021. Au regard de tout ceci, le ministre a confié que l’objectif du PIP 2021 est de mettre en place les conditions de relance rapide de l’économie nationale, de prioriser l’achèvement des chantiers en cours de réalisation et de relancer les chantiers en souffrance par l’apurement de tous les décomptes. En attendant le vote du budget de l’État exercice 2021, le ministre d’État s’est prononcé sur les chantiers qui seront ouverts. Il s’agit entre autres de la construction du nouveau siège de l’Assemblée Nationale ; de la construction d’une centrale thermique de 120 MW à Maria Gléta : première phase de la centrale thermique de 400 MW (CCT120 MW) ; du projet de Renforcement du Réseau Électrique dans Le Bassin Cotonnière du Nord et de Densification du Réseau de Distribution.

Aussi a-t-il ajouté à tout cela, le programme spécial d’extension et de Renforcement des Réseaux Electriques du Benin (Bénin-PROSPER2E) ; le projet d’électrification par Système Solaire Photovoltaïque de 750 Infrastructures Socio-Communautaires ; le projet d’appui à la Compétitivité des Filières Agricoles et à la Diversification des Exportations (PACOFIDE) ; le projet Intégré de Transformation Numérique des Régions Rurales; et le projet d’alimentation en Eau Potable (AEP) des Zones Périurbaines des Villes de Cotonou, Sèmè-Kpodji, Calavi et Porto-Novo (Grand Cotonou), Périurbain III.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!