Promotion du genre au sein de l’Armée : Un document de politique stratégique en élaboration

0 29

L’amphithéâtre Gaston Coovi de l’Etat-Major général des forces armées béninoises abrite depuis quelques jours un atelier d’élaboration d’un document stratégique-genre du ministère de la Défense Nationale.

Banniere carrée

Doter le secteur de la défense d’un document stratégique-genre permettra de mieux planifier et de mettre en œuvre les actions pertinentes qui corrigent les inégalités entre les sexes à travers les documents de politique, de programme et de projet du ministère de la défense. C’est l’objectif poursuivi par cet atelier de 3 jours initié par les autorités de ce ministère. Les travaux ont été lancés ce mardi 10 novembre 2020 au cours d’une cérémonie fort simple marquée par quelques interventions. Dans son intervention, le ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance Véronique Tognifodé a fait savoir que le vœu de son département ministériel est de voir tous les secteurs se doter d’un document stratégique-genre à la lumière de la politique nationale de promotion du genre adopter. A l’en croire, le présent atelier est l’heureux aboutissement d’un processus de préparation technique et surtout de mobilisation de ressources conséquentes. « Je voudrais réaffirmer la totale disponibilité de mon département ministériel à accompagner techniquement l’élaboration de ce document sectoriel de stratégie-genre. Et j’invite également tous les acteurs multisectoriels du groupe genre et protection sociale à en faire autant afin de rendre disponible un document qui pourra prendre en compte les préoccupations de tous », a-t-elle laissé entendre. Pour le ministre délégué auprès du président de la République chargé de la défense nationale Alain Fortuné Nouatin, la détermination de son département ministériel à instaurer l’égalité, l’équité entre les sexes tient du fait que l’Armée est une institution fortement hiérarchisée. Et comme les institutions fortement hiérarchisées, elle bénéficie de la discipline, de compétence mais ne manque pas d’avoir ses travers que sont les brimades et surtout le harcèlement.

La présente rencontre s’inscrit donc dans le cadre de l’élaboration de la politique stratégique-genre et du plan d’actions 2021-2023 du secteur de la défense nationale. Le ministre de la défense nationale rappelle que l’atelier est initié dans le but d’intégrer l’approche GENRE dans les politiques, programmes et projets du secteur de la défense. Aussi, permettra-t-il aux participants d’élaborer et de mettre à la disposition des acteurs engagés dans la lutte contre les disparités et les inégalités genre, un outil d’opérationnalisation de leurs interventions futures en vue de mieux promouvoir l’équité et l’égalité au sein du ministère de la défense nationale. Notamment en matière de recrutement, de formation, de stage, de gestion de la carrière, de participation aux opérations de maintien de la paix et de positionnement aux postes de commandement. Cet outil devra également prendre en compte les violences, abus et autres harcèlements faits aux femmes. Rappelons que cette rencontre qui prend fin ce jour rassemble les acteurs clés provenant aussi bien des composantes de nos forces armées de l’administration centrale du ministère de la défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!