Bénin : Les Nationalistes d’Abomey-Calavi dans le navire des Démocrates

0 56

Venus de presque tous les arrondissements de la commune d’Abomey-Calavi, les militants, militantes et sympathisants ont répondu à l’appel de leur leader charismatique Irené Josias Agossa pour lui témoigner leur soutien et faire leur adhésion au parti les Démocrates.

Une formation politique dans laquelle ils pensent désormais jouer les premiers rôles pour inverser la tendance de gouvernance actuelle. Une gouvernance qui à leurs dires, ne prend pas encore en compte les désidératas du peuple.

Pour le représentant des militants du parti section Abomey-Calavi, il a profité de l’occasion pour déclarer l’adhésion pleine et entière des membres de la section d’Abomey-Calavi au parti les Démocrates.

Banniere carrée

Plus loin, le représentant estime que sous prétexte de réformes et de politiques de développement, la vie des populations est sacrifiée. La minorité des concitoyens n’arrive plus à s’offrir deux repas quotidiens. Mieux, les fondamentaux de la démocratie sont sacrifiés, les libertés sont menacées et l’appareil d’État sera mis au service des intérêts du clan. Toute chose qui les a convaincus que le Bénin doit changer de gouvernance.

Très satisfait du travail abattu par la structure de base du parti à Abomey-Calavi, le président Irené Josias Agossa les a remerciés avant de les rassurer qu’ils ont fait le meilleur choix. Car, le parti les Démocrates est un parti qui va prendre en compte les aspirations du peuple.

Un parti dans lequel ils seront à l’aise. Un parti qui va permettre la mise en place d’une couche moyenne capable de consommer et capable de leur permettre d’avoir la circulation de l’argent.

“Nous sommes arrivés au sein des Démocrates pour permettre à ce que nous gagnons, nous ne voulons plus parler aujourd’hui de seulement de résistance, mais de la victoire. Nous sommes arrivés annoncer la victoire”, a affirmé sentencieux Irené Agossa. Il va ajouter que le parti les Démocrates aura bel et bien son récépissé, avant d’inviter les militants à ne pas céder à la peur et aux intimidations.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!