Tournée présidentielle : Adomahou-Fangbédji, une complicité qui emballe Lalo pour Talon

0 42

Initiée aux fins de prendre langue avec les populations et surtout leur rendre compte des réalisations du Gouvernement Talon depuis 2016, le périple du Chef de l’État, Patrice Talon se poursuit. Ce 23 novembre 2020, qui entre dans le cadre de la 9è journée, marque l’amorce de l’étape du Département du Couffo, situé au sud-ouest du pays.

Et c’est à Lalo, fort de ses 119.926 habitants avec une superficie de 432 km², qu’est revenu l’honneur d’accueillir en premier le Dépositaire de la Rupture et du Nouveau Départ, Patrice Talon.

Dispositif pour l’accueil du Chef de l’État, Patrice Talon, à Lalo

Pour la réussite de cet événement inédit qui a eu pour cadre le Centre des Jeunes et Loisirs de Lalo, le Comité d’organisation avec à sa tête un puissant et dynamique duo, l’Honorable Député Jérémie Adomahou et le Maire William T. Fangbédji, a mis les bouchées doubles tant matériellement que financièrement et a innové pour accueillir avec les honneurs dus à son rang, le Chef de l’État et permettre aux populations de suivre de bout en bout le déroulé de la cérémonie sur un écran géant installé à cet effet. Avec un dispositif sanitaire bien huilé, les gestes barrières contre la Covid-19 ont été scrupuleusement respectés avec la veille permanente des forces de sécurité et de défense mobilisées pour la circonstance.

 

Arrivée de l’Hôte de marque

À 9 heures 35min, la température monte d’un cran. Les mouvements incessants de la garde présidentielle, des hommes en armes en faction et des autorités politico-administratives semblent indiquer que l’Hôte est presque-là. Le dispositif d’accueil se met automatiquement en branle. Le Préfet du Couffo Christophe Mègbédji et le Maire William T. Fangbédji se positionnent et attendent l’arrivée imminente du Président de la République. Du côté des sages et notables, jeunes et femmes, restés sur l’esplanade du Centre des Jeunes, l’impatience prend possession des visages et la sueur dégouline sur les fronts. Les yeux braqués sur la voie bitumée Lalo-Klouékanmè, d’où est censé venir le cortège présidentiel, ils espèrent apercevoir d’un instant à l’autre leur Hôte de marque.

À exactement 9 heures 55min, la sirène et le gyrophare du véhicule de tête du cortège mobilise toutes les attentions. Un véhicule Range Rover noir fait son apparition et s’immobilise au niveau des autorités locales venues accueillir le Chef de l’État, Patrice Talon. Sans protocole, le Président descend, vêtu d’une tenue traditionnelle de couleur blanche et prend rapidement contact avec le Préfet et le Maire puis se dirige vers ses compatriotes de Lalo venus l’accueillir. Liesse populaire ! Les chansons de ralliement et d’accueil en pays Adja entonnées quelques minutes auparavant s’amplifient. D’autres scandaient un slogan : Talon 10 ans ! D’autres encore, appelaient et criaient de joie, un nom fort attribué au PR depuis 2016 : AGBONNON ! AGBONNON !

La foule s’emballe. Le Président de la République accompagné du Préfet et du Maire salue la foule… Avec un large sourire, le PR semblait “coucliker” et valider l’accueil chaleureux dont il fait l’objet. Des posters géants installés çà et là passent des messages clairs au Chef de l’État. Ainsi sur certains pouvait-on lire: ICI À LALO, NOUS AVONS DÉJÀ AVISÉ ! Sur d’autres encore : BIENVENUE CHEZ VOUS !

 

Entrée en salle du Chef de l’État et mise en place

À son entrée dans la somptueuse salle du Centre des Jeunes et Loisirs à 10 heures pile, l’ensemble des personnalités s’est levé à l’annonce de l’entrée du PR. Patrice Talon a, comme à l’accoutumée, salué le parterre de personnalités, d’autorités politico-administratives et de têtes couronnées avant de prendre siège au Présidium face à l’auditoire. À sa gauche, s’est placé le Maire de Lalo, William T. Fangbédji et à sa droite le Préfet Christophe Mègbédji.

Sans grand protocole, le Maire William T. Fangbédji a été invité à livrer son message.

 

Adresse du Maire de Lalo à l’attention du Chef de l’État

À sa prise de parole, le Maire William T. Fangbédji a souhaité au nom du Conseil Communal et des populations, la bienvenue au Président Talon “chez lui”, à Lalo et a souligné le caractère historique de cette visite de travail du PR en terre Laloise avant de présenter la Commune.

Banniere carrée

Dans une démarche méthodique, le Maire a passé en revue les réalisations dont a bénéficié Lalo depuis 2016. Au nombre de celles-ci, il a énuméré la disponibilité de l’eau potable, l’extension des cantines, le désenclavement de plusieurs localités, l’extension du réseau électrique, la subvention aux intrants. « Ces actions sociales nous ont permis d’obtenir de bons résultats économiques et scolaires aux examens de fin d’année. Ces résultats découlent de l’absence de grèves intempestives » a-t-il déclaré. Pour lui, il reste important de souligner que sous la rupture, Lalo n’a plus assisté à des poses de Première pierre, mais à des inaugurations d’ouvrages. L’exemple le plus accrocheur reste le pont qui relie Lalo à Agbangnizoun traversant l’un des affluents du fleuve Couffo. À l’en croire, ces réalisations permettent l’écoulement facile des produits vivriers quand on sait que Lalo est un grand grenier qui dessert plusieurs départements. À Lalo, on note également que l’accroissement des Fonds FADeC a eu un impact significatif sur les services délivrés par la mairie aux populations. Plusieurs autres domaines ont été touchés par le Programme d’Actions du Gouvernement (PAG).

Au titre des doléances, le Maire a évoqué le bitumage du tronçon Dogbo-Madjrè-Lalo. Les difficultés liées à la destruction du marché de Hlassamè, principal marché de la Commune, à cause de l’érection d’un Carrefour dans le cadre du bitumage du tronçon Lalo-Agbangnizoun-Toffo, ont été également soulevées par le Maire. « Il n’est pas superflu de souligner qu’avec la disparition dudit marché, la Commune perd la grande partie de ses ressources propres notamment la Taxe sur Développement Local (TDL) et les boutiques. Nous voudrions compter sur votre habituelle compréhension pour nous aider à reloger les usagers de ce marché», a déclaré le premier citoyen de la commune de Lalo.

Les autres requêtes rappelées à l’attention du Président de la République sont essentiellement liées à la mise du Programme Spécial de Développement de la Commune de Lalo, la création d’une Recette Auxiliaire des impôts dans la commune et l’affectation du personnel nécessaire pour son fonctionnement, la construction du bâtiment administratif devant abriter la Trésorerie Communale de Lalo, le renforcement de l’effectif des enseignants et des agents de santé afin de couvrir les besoins sur le terrain, la construction et l’équipement des unités de la Police Républicaine de Lalo et de Hlassamè, la dotation du Commissariat de Hlassamè en matériels roulants et son équipement en matériels informatiques et accessoires, la construction et l’équipement des bureaux du Centre de Promotion Sociale de Lalo et l’affectation du personnel pour compléter l’effectif existant, l’aménagement et le bitumage des routes Lalo-Madjrè-Dogbo, Lalo-Toffo et Hlassamè-Wéwéhoué-Bopa qui font partie de la boucle du Couffo, l’inscription de l’exécution du Programme Spécial de Développement de Lalo dans le cadre d’un programme d’urgence dans le Couffo.

«On ne change pas une équipe qui gagne ! Nous restons mobilisés à vos côtés pour la continuité », a conclu le Maire William T. Fangbédji, avant de recevoir une longue salve d’applaudissements.

 

La réaction-choc du Président Talon face aux doléances urgentes

Patrice Talon a félicité les populations de Lalo pour l’accueil et surtout pour l’attente de cette première visite qu’il avait promise en campagne électorale en 2016 dès qu’il aurait le fauteuil présidentiel et qu’il effectue aujourd’hui avec un peu de regret, a-t-il laissé entendre. « Mais c’est pour la bonne cause que je n’ai pas pu faire ce déplacement, car dès les premiers jours, je me suis mis à la tâche. Et comme il n’est pas trop tard pour réparer, je viens enfin vous dire comment j’ai exécuté la mission.» a-t-il expliqué. Il a exprimé son attachement spécial à la commune de Lalo. Pour le Chantre de la Rupture et du Nouveau départ, pendant les plus de 4 ans les choses ont bougé comme l’a signifié le Maire. Il a tenu à dire son admiration au peuple tout entier et à Lalo pour son adhésion aux réformes et aux Programme d’Actions du Gouvernement (PAG) qui ont permis ces résultats dans plusieurs domaines et en si peu de temps.

Sur le volet du fameux argent qui ne circule plus, Patrice Talon a expliqué dans une méthodologie dont lui seul détient la maîtrise, ce qui faisait que cet argent qui n’est rien d’autre que les ressources publiques jadis dilapidées et détournées sans scrupules ne circule. Pour lui, «l’argent qui ne circule plus, c’est cet argent qui travaille pour le développement du pays».

Venant aux doléances, le Chef de l’État a rassuré les Lalois qu’elles ont été bien enregistrées. Sur le volet de la délocalisation et de la construction du Marché de Hlassamè, unique marché de la commune, le Président de la République a promis faire passer le dossier en conseil des ministres dès ce mercredi et qu’il se fera le défenseur de Lalo face au gouvernement. Cette promptitude de Patrice Talon a reçu une adhésion totale à travers une standing ovation qui a duré plusieurs minutes. Par cette réaction, le Chef de l’État a témoigné son attachement au développement de la Commune.

Il a présenté dans chaque domaine les réalisations et les travaux en cours. Cette présentation a rencontré l’assentiment des populations de Lalo qui l’ont expressément exprimé.

Avant de boucler l’étape, Patrice Talon a reçu les bénédictions de Sa Majesté Hèlègbé, Roi de Lalo qui l’a d’ailleurs invité à continuer le colossal travail inlassablement accompli en moins de 5ans, même s’il insisté pour dire qu’il n’est là dans ce cadre.

Pari réussi pour le tandem Adomahou-Fangbédji

On retient que la réception du Président de la République à Lalo a été une réussite tant sur le plan de la mobilisation, de la préparation des lieux et de la logistique que des innovations, de la rigueur et du professionnalisme dont a fait montre le Comité d’organisation. Ceci est à l’actif du tandem Jérémie Adomahou et William T. Fangbédji et de leurs collaborateurs.

Lalo a rayonné et a étonné !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!