Prévention de l’extrémisme violent : Le Bénin se dote de son plan d’actions à Grand-Popo

0 91

L’étude sur l’analyse de l’impact économique de l’extrémisme violent conduite par le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) en collaboration avec l’institut pour l’économie et la paix (Iep) révèle que l’impact économique mondial du terrorisme entre 2007-2018 est d’environ 135 milliards de dollars outre les coûts connexes.

Et vu les radicalisations religieuses et politiques, le gouvernement du président Patrice Talon a décidé de formuler des axes stratégiques et d’élaborer la Stratégie nationale de prévention de l’extrémisme violent et de son plan d’actions pour une période de 10 ans. ‘’Les experts recrutés, conformément à la programmation contenue dans la feuille de route, sont aujourd’hui à l’étape de définition de la vision et de la formulation des axes stratégiques, sans lesquels le processus ne saurait se poursuivre. C’est donc pour soumettre les résultats de ce travail à l’attention des différents acteurs ici présents et recueillir les observations, amendements et autres contributions que les présentes assises sont organisées’’, a fait comprendre, Ouorou Baro Morat, directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

Banniere carrée

Se basant sur le volet 16 des Objectifs de développement durable (Odd), le représentant résident du Pnud, Oualé Mohamed Abchir, se réconforte et félicite le gouvernement du Bénin pour les différentes actions entreprises pour l’instauration de la paix.

‘’La pertinence de l’élaboration d’un plan national de prévention de l’extrémisme violent réside particulièrement dans la possibilité de prendre en compte les éléments du contexte national qui caractérisent la situation du pays pour développer les stratégies appropriées, notamment sous l’angle de la bonne gouvernance et du renforcement de l’État de droit. Je me réjouis donc des compétences mobilisées ici aujourd’hui pour la cause, dans l’espoir que la qualité de la vision et des stratégies puisse annihiler le développement de l’extrémisme violent au Bénin’’, a conclu le représentant résident du Pnud au Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!