Tricherie au concours de recrutement d’auditeurs de justice : Il ne s’agissait pas de corrigé-type selon Alain Orounla

0 73

Si selon des médias sociaux, il s’agirait d’une tricherie par corrigé-type, Alain Orounla explique que c’est plutôt quelqu’un de l’extérieur qui envoyait les réponses à la candidate via téléphone. Ainsi, les autres membres du réseau sont recherchés, a-t-il rassuré. “Il ne s’agissait pas de corrigé-type. Il n’existe même pas encore”, a précisé le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

Banniere carrée

Selon nos confrères de Bénin web tv qui ont suivi la conférence de presse donnée par Alain Orounla, la candidate actuellement en garde à vue, sera présentée au procureur pour répondre de son acte. Il est à noter d’après les explications du ministre, que l’irrégularité ne relève pas de la faute de l’organisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!