Construction d’infrastructures routières dans le Zou, les Collines, la Donga et autres: Hêhomey fait le bonheur des populations

0 61

Le ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hêhomey a procédé dans la journée du samedi 19 décembre 2020, au lancement de la construction de pistes et d’ouvrages dans le cadre du programme d’urgence de construction d’ouvrages d’art et des travaux d’entretien périodique. Ces différents travaux entrent dans le cadre de la stratégie d’aménagement du territoire définie dans le Programme d’action du gouvernement 2016-2021 pour le maintien et la modernisation du réseau routier. Ceci, dans le but de rapprocher la population des facilités administratives, économiques et sociales, désenclaver les zones de production agricole et ainsi jeter les bases de l’exploitation optimale des potentiels de développement du pays. Ainsi donc, au cours de cette journée, le ministre des Infrastructures et des Transports a procédé au lancement de trois grands travaux, respectivement à Alédjo dans la commune de Bassila, à Gobada dans la commune de Savalou et à Bètèkoukou dans la commune de Dassa. L’axe Bodi-Alédjo-Akaradè long de 19,90 kilomètres a l’avantage non seulement de relier deux communes du département de la Donga à savoir Bassila et Ouaké, mais surtout, d’être une zone frontalière. C’est pourquoi afin de rendre cet axe praticable en toute saison le gouvernement a lancé les travaux d’entretien périodique qui consistent en : le rechargement systématique de l’axe par 17.910 mètres cubes de remblai en matériau latéritique.

Il a également été lancé la construction de 34 dalots de diverses sections, de 2190 mètres linéaires de caniveaux et la mise en place de dispositifs de sécurité routière.
Le coût des travaux s’élève à 822 millions 957 mille 851 francs CFA et seront exécuté par l’entreprise LA GEBS.
Il faut dire que la cérémonie officielle de lancement a connu la participation des élus de la localité, du préfet, des cadres des localités desservies ainsi que des membres du comité des directeurs du ministère des Infrastructures et des Transports.

L’axe Logozohe-Gobada

Banniere carrée

Long de 14,40 kilomètres, c’est une route en terre qui a l’avantage de relier trois (3) communes à savoir Savalou, Dassa et Djidja. L’arrondissement de Gobada est aussi l’un des greniers du Bénin d’où proviennent les produits agricoles tels que l’igname, l’arachide, le maïs ou encore le manioc. C’est pourquoi le gouvernement entend rendre cet axe praticable en toute saison à travers l’exécution de travaux d’entretien périodique dont la consistance est la suivante. Le rechargement systématique de l’axe par la mise en œuvre de 17.800 mètres cubes de matériaux latéritiques. La construction de dalots de diverses sections. La mise en place de dispositif de sécurité routière. Le coût total des travaux est de 147 millions 467 mille 904 francs CFA et les travaux seront exécutés par le groupe d’entreprise STPCI/ELITE. La cérémonie a connu la participation des élus de la localité, du député Edmond Agoua, du préfet intérimaire des Collines, des cadres des localités desservies ainsi que des membres du comité des directeurs du ministère des Infrastructures et des Transports.

Construction d’un pont à Bètèkoukou

La cérémonie de lancement des travaux de construction d’un pont à Bètèkoukou situé au PK 31+200 de l’axe Dassa-Soclogbo-Bètèkoukou-Okpa-Igbodja et des travaux d’entretien périodiques de l’axe Paouignan-Soclogbo-Miniffi-Agouagon (41,70 Kilomètres), du tronçon Dassa-Soclogbo-Bètèkoukou-Okpa-Igbodja.
Il s’agit ici des travaux de construction d’un pont de 120,35 mètres linéaires ; construction de 1,2 kilomètre de voies d’accès. Le coût de ces travaux exécutés par l’entreprise Sogea-Satom par le partenariat public-privé est de 3 milliards 517 millions 532 mille 548 francs CFA Tronçon Pauoignan-Soclogbo-Miniffi-Agouagon. Il est question de travaux d’entretien périodique consistant au rechargement systématique de l’axe par la mise en œuvre de 37.530 mètres cubes de matériau latéritique ; de la construction de 14 dalots de diverses sections et de la mise en place de dispositifs de signalisation. Le coût de ces travaux est de 757 millions 860 mille 533 francs CFA. La cérémonie de lancement a eu lieu sur le site du pont à Bètèkoukou en présence du ministre et son cabinet, des députés Agongbonon, Edmond Agoua et du ministre de l’Agriculture, Gaston Cossi Dossouhoui.
Les trois cérémonies consacrent en même temps le début des travaux d’entretien périodiques des routes dans les départements du Mono, du Couffo, des Collines et de la Donga.
Ainsi donc, se trouve une fois de plus, la preuve que le Programme d’actions du Gouvernement fait une place de choix au volet de l’entretien périodique des pistes en vue de leur maintien en bon état de praticabilité à toute saison. Le gouvernement poursuit toujours la mise en œuvre d’action visant à apporter un mieux-être économique et social à toutes les populations du pays, quels que soient leurs lieux d’habitation.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!