Verdict du tribunal correctionnel de Paris : l’âme de Khadafi se venge de Sarkozy

1 50

C’est le verdict rendu ce lundi par le tribunal correctionnel de Paris. Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison, dont 1 ferme.

C’est dans l’affaire des « écoutes », l’ancien président Nicolas Sarkozy a été déclaré coupable de corruption et de trafic d’influence par le tribunal correctionnel de Paris, qui rendait son jugement ce lundi 1er mars. Il est condamné à trois ans de prison, dont un an ferme. Nicolas Sarkozy devient ainsi le deuxième ancien président condamné sous la Ve République, après Jacques Chirac en 2011 dans l’affaire des emplois fictifs de la ville de Paris.

Banniere carrée

Le tribunal correctionnel, selon plusieurs médias français dont le Point, a estimé qu’un « pacte de corruption » avait été conclu entre l’ex-président, aujourd’hui âgé de 66 ans, son avocat Me Thierry Herzog et l’ancien haut magistrat Gilbert Azibert, sont eux aussi condamnés à trois ans de prison, dont un ferme.

L’âme de Khadafi se venge de Sarkozy

Pour qui connaît l’actualité africaine, beaucoup d’observateurs assimilent ou prennent comme responsable Sarkozy de l’assassin de Khadafi. L’âme d’un bon africain venge toujours ses bourreaux commentent des observateurs à l’annonce de la condamnation de Sarkozy à la peine de prison.

1 commentaire
  1. Bruce Wall dit

    C est ça même, les mort ne sont pas mort dit on. Il n a qu’à restér làbas en prison et Dieu fera il mourra aussi là-bas

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!