Campagne électorale : voici l’affiche qui fait la honte de l’UP

0 52

Au Bénin, la campagne électorale dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021 s’est ouverte depuis ce vendredi 26 mars. Mais aux premières heures de cette campagne électorale, le parti Union Progressiste (UP) s’illustre sur une fausse note.

En effet, sur les réseaux sociaux, une image d’une affiche de campagne (voir l’illustration) amuse les internautes. Au-delà du caractère amusant qu’elle comporte en raison des grossières fautes qui s’y trouvent, l’affiche de campagne suscite des questionnements. Comme on peut le remarquer, il s’agit d’une affiche de campagne grand-format majestueusement posée dans une ville au beau milieu d’une voie de circulation.

La première erreur se remarque sur l’ordre d’alignement des noms du duo Talon-Talata. Cette affiche du duo candidats griffée à l’effigie du parti Union Progressiste (UP) a curieusement rebaptisé le Président Talon en Mme Talata et attribué le nom Talon à la colistière. Ensuite, sur cette affiche, le mot « élection » a été mal écrit –éllection–. Plus grave et plus ahurissant, même le slogan populaire du parti UP qui se réclame être le plus grand parti a été mal inscrit. On lit sur l’affiche de campagne “Mettenons le cap” au lieu de Maintenons le cap !

Banniere carrée

Il s’agit là d’erreurs graves notées sur un poster de campagne qui n’honorent pas l’UP qui pourtant se targue d’être le plus grand et mieux organisé parti du Bénin. L’amateurisme et la nullité qui transparaissent sur cette affiche de campagne sont aussi nuisibles et risquent de compromettre les résultats en cette période électorale.

Une affiche est un élément important en matière de communication politique. L’image vaut mille mots, disent les spécialistes de la communication. En posant cette affiche truffée de fautes, le parti UP égratigne son image et risque même de s’attirer la sainte colère du duo Talon-Talata qui était censé bénéficier de ladite affiche.

Sous le baobab, les sages doivent plus s’appliquer pour éviter cette pollution publique par des affiches de campagne électorale qui ruinent plus qu’elles ne servent.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!