Commémoration de la JEA dans le Couffo : d’importants dons offerts aux enfants des Cape

0 50

Sous la conduite d’une forte délégation des autorités préfectorales, judiciaires et communales, les enfants ont battu le macadam à la mairie, puis à la maison des jeunes et loisirs de Toviklin. Ceci, dans le cadre de la JEA-2021 (Journée de l’Enfant Africain édition 2021).

La cérémonie a connu trois temps forts. La visite guidée au CAPE Nonzo Bénin de Toviklin ; la caravane ; les communications en salle et la remise des dons aux enfants de 13 CAPE du Couffo. Après les échanges à Nonzo et le défilé ayant conduit à la maison des jeunes et loisirs, le maire de Toviklin a ouvert le bal des allocutions avec son souhait de bienvenue. Aussi, a-t-il témoigné sa gratitude pour le choix porté sur sa commune aux fins de célébrer cette 31e édition.

Pour le Président du conseil consultatif des enfants du Couffo, tout en reconnaissant les efforts des différents acteurs, il plaide pour un meilleur soutien à leur égard et une sanction sans faille contre les auteurs des violences, abus et exploitations des enfants.

Plus loin, le Représentant de Plan International Bénin a salué la particularité de la célébration qui va au-delà de simples discours. À cet effet, il a demandé que les meilleures stratégies soient mises en œuvre pour permettre aux enfants d’exercer leur plein potentiel.

D’autres interventions …

Banniere carrée

Le Directeur départemental des affaires sociales et de la microfinance du Couffo a, quant à lui, remercié les participants et acteurs de protection pour la mobilisation autour de l’évènement. En outre, le Directeur a martelé que la tenue de cette journée a été possible grâce au soutien financier de Plan International Bénin à travers son programme d’influence de Bohicon.

Sous le leadership éclairé du Préfet et en respect du principe du de synergie d’intervention, les fonds Espaces Amis des Enfants (EAE) pour les soutiens en vivres complétant ainsi les matelas de couchettes des enfants victimes de VBG ou OEV placées dans 13 CAPE. Ainsi, il a invité ces derniers à redoubler d’efforts pour le respect des normes et standards en vigueur afin de mieux jouer leurs rôles de milieu protecteur des enfants.

Faut-il noter que l’autorité préfectorale a, dans un premier temps, fait l’historique du 16 juin en lien avec la réclamation des droits à l’éducation par les enfants. Reconnaissons qu’aujourd’hui, l’État béninois garantit le droit à tous les enfants. Mais, d’autres blocages jalonnent le parcours scolaire notamment les grossesses, mariages précoces et forcés, l’irresponsabilité parentale, le moyen limité des parents, etc. “Il faut donc que chaque acteur joue efficacement son rôle pour une meilleure protection des enfants”, a souhaité le préfet.

Les interventions ont été clôturées par une communication sur le thème de la journée “Ensemble, œuvrons pour un Bénin protecteur des enfants contre les violences, abus et exploitations”. La remise officielle des matelas et vivres entre Plan International Bénin et le Préfet, les maires et les CAPE a scellé le déroulement de la célébration avec la satisfaction des enfants.

les autorités procèdent à la remise symbolique des dons

D. G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!