Renforcement de capacités dans le Couffo: François Zinsou opte pour la proactivité des CPS

0 53

Afin de renforcer les capacités, ses agents des Centres de promotion sociale, le Directeur départemental des Affaires sociales et de la Microfinance du Couffo (Ddasm-C), François Zinsou en collaboration avec le ministère de tutelle, a organisé deux jours de formation intense sur plusieurs modules. Il a procédé à l’ouverture dudit atelier de formation dans la matinée de ce jeudi 12 août 2021 dans la salle de conférence de l’hôtel “Yesulemè” de Klouekanmè en présence du conseiller technique du ministère des Affaires sociales et de la Microfinance et des agents eux-mêmes.

Le Ddasm-C François Zinsou a procédé à l’ouverture de la formation des agents des CPS du Couffo dans la matinée de ce jeudi. À cet effet, il a rappelé l’utilité de ladite formation et la vision de la ministre Véronique Tognifodé. Dans son discours d’ouverture, il a indiqué qu’ils sont tous obligés de respecter les principes qu’implique la mise en œuvre de leurs compétences qui leur sont dévolues. « Vous savez que dans la mise en œuvre des compétences dévolues à notre ministère, nous sommes astreints au respect des principes, normes et standards en matière de famille, de protection sociale et de microfinance », a-t-il fait savoir. Il a par ailleurs souligné que cette formation vise pour la ministre, à permettre aux agents des CPS de rendre compte de façon systématique sur des évènements qui se produisent au sein des départements respectifs. Selon lui, la Ddasm entend donc disposer d’une équipe aguerrie et capable de rendre l’action sociale suivant les protocoles établis. Il a donc appelé ses collaborateurs à l’assiduité afin que les échanges soient fructueux au cours des deux jours.

Banniere carrée


En effet, du 12 au 13 août 2021, les agents des Centres de promotion sociale et de la Direction départementale des affaires sociales et de la microfinance du Couffo recevront de nouvelles connaissances sur l’accueil des usagers/Clients, l’enquête sociale, l’accompagnement des victimes de VBG et de rédaction des comptes rendus et notes. C’est un vœu très cher de la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance Madame Véronique Tognifodé porté par le Ddasm-C François Zinsou. En vue d’accomplir ce vœu, deux grandes communications ont été prévues et seront données par le Conseiller technique Étienne Zannou.


Pour le compte de la première journée, c’est le conseiller technique, Étienne Zannou, chargé d’animer les rubriques Accueil des Usagers/Clients, accompagnement des victimes de VBG et le suivi des cas de VBG qui a ouvert la balle. Selon lui, l’accueil dans les centres de promotion sociale est la porte d’entrée. Il est la pièce maîtresse pour le succès ou l’échec d’une enquête sociale. Pour le communicateur, le directeur François Zinsou a vu juste en organisant une telle formation pour l’efficacité et la bonne image des CPS. Dans une ambiance conviviale, le CT a démontré combien l’accueil peut jouer un rôle important dans l’accompagnement des victimes de VBG et du suivi des cas de VBG. Un mauvais accueil, ternir l’image du CPS. À l’en croire, les agents doivent l’approprier et le mettre en pratique chaque jour dans les CPS.
Au terme de la première journée, le président du Présidium, Léon Vignon a exprimé toute sa fierté pour l’organisation de cette formation qui est venue à point nommé. Pour lui, lesdits travaux permettront aux agents de CPS qu’ils sont, à mieux servir les usagers afin de répondre aux souhaits de leur ministère de tutelle. “Les premières Communications nous ont mis déjà sur les rails”, a confié Léon Vignon.


Aristide Agbonagban

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!