Journées Portes Ouvertes de la DGI sur les factures normalisées : la 4e édition lancée depuis hier à Porto-Novo

0 54

C’est officiel ! Le démarrage de la 4e édition des Journées Portes Ouvertes à Porto-Novo a été effectif depuis ce mardi 30 novembre 2021. En présence d’un parterre d’acteurs, des autorités du Ministère de l’Économie et des Finances, des responsables politico-administratifs du département de l’Ouémé, des partenaires techniques et financiers, des contribuables, consommateurs et populations de la cité des Aïnonvi, les responsables de la Direction Générale des Impôts ont procédé au lancement officiel des travaux.

Prenant la parole lors de la cérémonie d’ouverture officielle des travaux, le Représentant de la GIZ, Nils FÜRKÖTHER, Chargé du Projet ReFORME, a exprimé sa réjouissance de la mise en œuvre de la réforme des factures normalisées au Bénin et de l’initiative des Journées Portes Ouvertes (JPO). Pour lui, les JPO sur la réforme des factures normalisées sont inscrites entre autres comme activités dans le plan opérationnel de réFORME. Il en a souligné le bien fondé et relevé son importance tant pour les contribuables eux-mêmes que pour les administrations fiscales et le pays en général.

Quant au Directeur général adjoint des Impôts, Justin AGBIKOSSI, il a d’abord fait la genèse du projet avant de rappeler que la mise en œuvre de cette réforme a commencé depuis 2018. Aussi, a-t-il expliqué que l’institution dont il a la charge a œuvré à ce que toutes les catégories de contribuables se conforment progressivement à l’obligation de délivrer des factures normalisées. Et ce, à commencer par les grandes et moyennes entreprises et plus récemment les petites et micro entreprises. À l’en croire, la direction générale des Impôts (DGI) a adopté cette initiative qui a démarré depuis le 29 novembre et prendra fin le vendredi 03 décembre prochain afin d’assister les contribuables dans l’acquisition des machines physiques et dans l’accomplissement des formalités de création de compte e-MECeF et de délivrer des factures en ligne.

Banniere carrée

Poursuivant son message, il a rappelé que depuis le 1er juillet 2021, la loi a étendu l’obligation de délivrer des factures normalisées à tous les contribuables, entreprises comme particuliers excepté les entreprises jouissant d’une dérogation. “C’est pour donc faciliter le respect de cette obligation que la DGI a mis à la disposition de ses partenaires, la plateforme permettant d’éditer en ligne les factures normalisées”, a-t-il fait savoir.

En clair, en dehors des Machines Électroniques Certifiées de Facturation (MECeF), l’option est ouverte pour permettre d’émettre les factures en ligne sur la plateforme e-mecef.impots.bj. Il en est de même de la participation au jeu tombola des factures normalisées dont l’accès a été facilité par l’application mobile dénommée MECeF Bénin téléchargeable sur Play Store ou App Store permettant à tous les citoyens de scanner eux-mêmes leurs factures normalisées.

Le Préfet n’est pas restée sans voix. “Seule la facture normalisée peut servir de preuve d’achat et de vente avec l’assurance que la TVA payée est effectivement reversée dans les caisses de l’Etat”, a-t-elle expliqué. L’Autorité préfectorale mesurant la pertinence de l’initiative, a salué cette méthode de descente sur le terrain qui, précise-t-elle, permettra de déconstruire toutes les contre-vérités entretenues sur la réforme. Pour finir, elle a exhorté ses administrés à saisir cette opportunité de vulgarisation de la réforme des factures normalisées pour se conformer à la loi fiscale.

Rappelons que plusieurs autres importantes activités sont prévues à l’endroit des différentes catégories d’acteurs économiques. Cette quatrième édition qui se déroule dans la cité des Aïnonvi, Adjashè à la place Toffa prendra fin le 3 décembre prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!