Bénin : un procureur usurpé, un militaire arrêté

0 74

Au Bénin, l’insécurité devient montante et très criante pendant les périodes de fêtes. Nombreux délits et crimes sont commis par des citoyens assoiffés des biens d’autrui. L’usurpation de titre, l’escroquerie, la corruption, les braquages, les vols et cambriolages deviennent le malheureux business bénéfique pour ces types de citoyens sans foi ni loi.

Ici, il est question de l’usurpation de titre et de l’escroquerie. Les faits se sont déroulés dans la commune de Djougou et se cramponnent au dossier de “maraboutage et de multiplication de billets de banque” pour lequel 4 personnes ont été déposées en prison.

Banniere carrée

En effet, un individu s’est pris pour le procureur du tribunal de Djougou qui a incarcéré les 4 “brouteurs” et a incité les parents de ces derniers à lui verser une grosse somme contre leur libération rapide, pure et simple. Le mode opératoire entrepris lui a permis de soutirer 200 mille francs CFA aux parents avant d’être épinglé.

Informé de la situation grâce à son équipe de renseignement, le commissaire de l’unité centrale de la commune a aussitôt engagé des enquêtes. Ainsi, il a, en symbiose avec le commissariat de Djougou 2, identifié, localisé, traqué et mis aux arrêts cet individu escroc et usurpateur de titre le 18 décembre 2021.

Soumis à l’interrogatoire, il a reconnu les faits. Ses dépositions révèlent qu’il est un militaire caporal chef radié. Présenté ce jeudi 23 décembre au procureur, il a été déposé en prison pour les faits d’usurpation de titre et d’escroquerie en attendant d’être situé sur son sort dans les prochains jours. Il a pour nom Issifou B.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!