Mise en œuvre du ProDIJ dans le Borgou : 90 jeunes impactés, des motos remises aux ULPE

0 56

Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet d’Inclusion des Jeunes ( ProDIJ ) et de son dispositif “Azôli”, le Directeur de Cabinet représentant le Ministre des PME et de la Promotion de l’emploi, Édouard Sehlin a procédé le jeudi 14 avril 2022 au lancement de deux différentes activités dans les communes de N’dali et Parakou.

Afin de contribuer à la réduction du sous-emploi des jeunes, tout en garantissant leur inclusion économique, le Gouvernement du Bénin, avec l’appui de la Banque Mondiale, s’est engagé depuis mars 2021 dans la mise en place du Projet d’Inclusion des Jeunes (ProDIJ). La composante 1 de ce projet met en œuvre un dispositif dénommé “Azôli” qui signifie en langue fon “Chemin de l’Emploi”. Ce dispositif concerne les jeunes peu ou pas instruits ayant tout au-moins le BEPC et âgés de 18 à 30 ans. Au Borgou, grâce à l’ANPE, 90 jeunes ont été enregistrés dans le cadre de ce projet et sont désormais mis en stage le jeudi 14 avril 2022 au complexe Les Triangles de M. Sarki Yantannou dans la commune de N’dali pour acquérir des compétences pouvant faciliter leur insertion dans l’emploi salarié.

Ces jeunes recevront une formation de 6 mois avec un appui financier mensuel courant toute la période de la formation. Il faut préciser que le ProDIJ est mis en œuvre dans les 77 communes du Bénin et vise à impacter 33.000 jeunes dont 50% de femmes d’ici 2025. Il s’agit d’un accompagnement vers aussi bien l’emploi salarié que l’auto-emploi.

S’adressant aux 90 nouveaux stagiaires, le DG ANPE Urbain Amégbédji a rappelé l’opportunité que leur offre le ProDIJ qui les amènera à sortir de l’inactivité, de l’oisiveté, du sous-emploi et du chômage. Pour Édouard Sehlin, DC du ministre des PME, ces jeunes feront un stage/apprentissage soutenu par le Gouvernement et au bout duquel ils seront aptes à servir dans la structure ou en dehors, en qualité d’ouvriers spécialisés.

Banniere carrée

“Le Gouvernement vous octroie une somme forfaitaire pour votre installation ainsi qu’une allocation de stage tous les mois. Profitez donc de cette opportunité pour votre insertion professionnelle et donnez ainsi une nouvelle direction à votre vie. L’entreprise Triangle s’engage à garder les plus méritants qui pourront ainsi obtenir un contrat de travail au terme de la formation” a-t-il fait savoir aux stagiaires.

Remise officielle des motos aux ULPE

Le DC Édouard Sehlin après une visite guidée du site devant abriter les stagiaires, a procédé à la Préfecture de Parakou, à la remise officielle des clés de quatre-vingt-cinq (85) motos dont dix (10) aux agents des Unités Locales de Promotion de l’Emploi (ULPE) de Borgou. Occasion pour la Directrice de la Promotion de l’Emploi, Élodie Faïzoun de rappeler que dans le cadre de l’exécution de la politique de territorialisation de la lutte contre le chômage dont le processus a démarré depuis l’année 2020, il a été institué des Unités Locales de Promotion de l’Emploi ( ULPE ) dont la bonne animation nécessite la dotation en moyens roulants. Ce qui va leur permettre d’accomplir efficacement leur mission qui consiste à aller vers les structures pour négocier des offres d’emplois et vers les populations pour les sensibiliser et leur faire connaître les potentialités en termes d’emplois qui existent dans leur commune.

Le DC du ministre des PME n’a pas manqué de rappeler que pour la réussite du dispositif “Azôli” le projet a souhaité se reposer sur les Unités Locales de Promotion de l’Emploi (ULPE) qui sont les relais de l’ANPE dans toutes les communes. Il a pour finir prodiguer des conseils aux agents récipiendaires afin qu’un bon usage de ces motos mises à leur disposition, dans le cadre strictement professionnel, soit fait.

A.A.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!