Alibori : l’hôpital de zone de Kandi devenu un “abattoir” ? Les sages-femmes accusées, une marche d’indignation organisée

3 111

L’hôpital de zone de Kandi est depuis quelques mois le théâtre de nombreux décès au niveau de sa maternité. La situation devenait criante et a contraint votre média Le Potentiel à contacter ses sources pour déduire les probables causes de ces décès.

D’abord, il est important de préciser que ladite maternité a de nouveau enregistré un décès le vendredi 6 mai 2022 aux environs de 18h. Il s’agissait de Bio Goro Zouléhatou épouse Seydou Sadou qui a perdu la vie sans pouvoir entendre les cris des jumeaux qu’elle attendait de mettre au monde.

D’après les témoignages, cette femme est tombée de la table d’accouchement par la négligence des sages-femmes. Conséquence, elle est entrée dans le coma. Les mêmes sources détaillent qu’elle a été ensuite conduite dans la salle d’opération pour subir la césarienne. Là encore, le pire n’a pas été évité. Les jumeaux étaient déjà morts et l’intervention effectuée n’a fait que constater le décès des bébés.

Banniere carrée

Restée dans le coma durant plusieurs jours, la maman des jumeaux n’a pas pu survivre. Elle a rendu l’âme le 6 mai dernier. Des informations glanées auprès de plusieurs sources, les sages-femmes sont accusées d’avoir été à l’origine de la mort de nombreuses femmes à l’accouchement par la négligence notoire.

Mieux, les mêmes sources indiquent qu’une marche d’indignation est organisée par le Mouvement des Jeunes pour la Défense des intérêts et les acquis de la commune de Kandi et se tiendra ce jour à partir de 10h.

À suivre…

G. D.

3 commentaires
  1. RAFIOU DJAFAROU OLADJIDÉ MOUTAROU dit

    Changer tous les natifs du milieu pour mieux comprendre la situation

  2. Saïd Dicko dit

    Malheureusement qu’il faille que ces tragédies touchent directement les gens pour qu’ils prennent conscience de ce que l’incompétence et la négligence avec une indolence patente sont plus généralement causes de ces décès de femme en couche….
    Qu’est devenu le cas évoqué à Guéné il y a quelques mois ?!

  3. Loetitia Sourou Gisele HOUNGBO dit

    j’aime bien le journal.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!