Somalie : un ex-Chef d’État revient au pouvoir

0 57

Le pouvoir exécutif change de mains en Somalie. D’ores et déjà, Mohamed Abdullahi Mohamed entre dans le rang des anciens Chefs d’État somalien.

Dans ce pays où prévaut la famine et l’insurrection des islamistes radicaux Chabab, le peuple
à l’issue d’un complexe scrutin au suffrage indirect, le dimanche 15 mai 2022, a porté son choix pour une deuxième fois sur l’ancien Chef d’État, Hassan Cheikh Mohamoud. Cinq ans après avoir été battu aux élections présidentielles par le président sortant, il revient à la présidence somalienne.

Quid des élections présidentielles

Au total, 36 candidatures ont été enregistrés à cette élection qui a lieu avec plus d’un an de retard. Au début du scrutin, les députés et sénateurs ont d’abord voté pour départager les 36 candidats sous une tente dressée dans le périmètre de l’aéroport de la capitale du pays Mogadiscio. Alors que le vote se déroulait, des explosions ont retenti près de l’aéroport. Toutefois, aucune victime n’a été signalé, d’après la police.

Banniere carrée

Hassan Cheikh Mohamoud, le nouveau président de la République

Selon Le Monde, le scrutin déroulé sous haute sécurité, ‹‹ a suivi un complexe système indirect, dans lequel les assemblées des États ainsi que des délégués investis par une myriade de clans et de sous-clans choisissent les législateurs, qui, à leur tour, désignent le président. ››

À l’issue de la troisième et dernière phase du processus électoral, les députés ont dénombré plus de 165 votes pour l’ancien Chef de l’État, M. Mohamoud, qui, remporte ainsi les élections présidentielles face au président sortant Mohamed Abdullahi Mohamed.
‹‹ Il est vraiment remarquable que le président soit ici à mes côtés, nous devons aller de l’avant et jamais en arrière, nous devons panser nos blessures ››, a laissé entendre le nouveau président, immédiatement investi.

Son prédécesseur, rapporte le media français, promet une solidarité entre eux et lui souhaite ‹‹ bonne chance face à l’énorme tâche qui l’attend ››.

Nadine BEHANZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!