Biennale du Dak’art 2022 : 3 artistes béninois défendent les couleurs nationales

0 57

Reportée en 2020 en raison de la crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19, la 14e édition de la Biennale de l’art africain contemporain (Dak’art) s’est ouverte hier jeudi 19 mai 2022, au Grand-Théâtre national à Dakar. Bonne nouvelle pour le Bénin, trois de ses artistes y sont pour défendre les couleurs nationales.

” Créer, imaginer et inventer ” c’est autour de ce triptyque que se déroule l’exposition officielle internationale de la 14ème édition de la Biennale de l’Art africain contemporain de Dakar (19 mai- 21 juin 2022). Selon les orientations de la Direction artistique, la sélection officielle mettra en lumière les œuvres de 59 artistes visuels et collectifs d’artistes. Roméo Mivekannin, Didier Viodé et Achille Adonon, sont en effet, les artistes béninois qui figurent dans la sélection officielle de l’édition 2022 du Dak’art. Ils seront avec d’autres artistes venus de 28 pays, dont 16 pays africains et 12 pays de la diaspora.

ZOOM SUR LES TROIS CANDIDATS

Roméo Mivekannin

Arrière-petit-fils du roi BEHANZIN, Roméo Mivekannin est un artiste peintre et écrivain béninois, né en 1986 à Bouaké en Côte d’Ivoire. Après ses études en architecture à l’École nationale supérieure d’architecture de Toulouse, il est depuis 2017 doctorant en architecture à l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier, sous la direction de Frédérique Villemur. Dans ses œuvres, il étudie la place des Noirs dans leur histoire et du corps noir dans l’histoire de l’art et l’iconographie occidentales. Roméo Mivèkannin, intègre ses créations au sein d’une temporalité ancestrale et fabrique ses propres rituels en éco à la cosmologie vodoun.

Banniere carrée

Didier Viodé

Son inspiration lui vient de tout ce qui l’entoure, la rue, la politique, les médias, l’actualité, la pandémie. Artiste visuel et auteur de bande dessinée, Didier Viodé a vu le jour à Abidjan en Côte d’Ivoire. Après l’obtention de son baccalauréat à Cotonou, l’artiste débute ses études supérieures à l’Institut National Supérieur de l’Art d’Abidjan (INSAAC), puis poursuit à l’Institut supérieur des beaux-arts de Besançon Franche-Comté en France. 43 ans, Didier Viodé place l’être humain au cœur de ses préoccupations, son objectif étant de donner à regarder le monde à travers son art. Il observe l’Homme, l’Immigré, peint, photographie et filme son quotidien.

Achille Adonon

Lauréat du prix CEDEAO du meilleur sculpteur 2022, Achille Adonon est un jeune artiste béninois né en Mauritanie, qui jumelle peinture et sculpture. Bien qu’innée, son talent d’artiste sont les fruits de ses formations en résidences artistiques, son initiation à la photographie et à la peinture à l’encre chinoise et sa participation à des atelier d’expression par la peinture et à des ateliers d’initiation au graffiti. La thématique de prédilection de l’artiste tourne autour de « l’animalité » de l’homme et des expressions de l’esprit. Il reste engager pour l’égalité des chances pour tous, les enfants vulnérables, tous les enfants : bannis, orphelins, maltraités…

Nadine BEHANZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!