Soutenance de thèse à l’Université d’Abomey-Calavi : Félix N’Pocha accède au grade de docteur en droit public

0 50

Un couronnement au bout de l’effort et une joie inépuisable d’une prouesse scientifique. Félix N’Pocha peut désormais assumer, avec fierté, son titre de docteur en droit public. Après plusieurs années de recherche, Félix N’Pocha a brillamment défendu sa thèse de doctorat lors d’une soutenance publique ce samedi 11 juin 2022 à l’Université d’Abomey-Calavi (Uac). Il s’agit d’un événement. Convaincre un jury international et parvenir à mériter une toge de docteur au goût de la science. D’éminents enseignants d’universités, des parents et amis n’ont ni manqué le devoir de venir soutenir l’impétrant ni boudé le plaisir de suivre la brillante présentation des résultats de la thèse. « Réflexions sur la gouvernance financière des collectivités territoriales locales ». Tel est le sujet au cœur des travaux de recherche menés par Félix N’Pocha pour décrocher son grade de docteur en droit public. Le document de plus de 400 pages est réparti en deux parties subdivisées en plusieurs séquences. La période choisie est bien délimitée. Félix N’Pocha a réfléchi sur l’état de la décentralisation entre 2001 et 2022 avec une ouverture sur la réforme structurelle qui a consacré une séparation des fonctions techniques de celles politiques dans les mairies. Selon Félix N’Pocha, les résultats des travaux de recherches révèlent une défaillance du système d’archivage des données dans les administrations communales. Cette défaillance, relève l’impétrant est d’ailleurs une difficulté ayant entravé la bonne conduite des recherches. Félix N’Pocha, ancien Secrétaire Général de la mairie de Parakou a par contre relevé une adéquation entre la gouvernance locale et la gouvernance financière. Félix N’Pocha fait remarquer que sur 77 arrêts de la Cour Suprême, seulement 7 concernent les collectivités locales au Bénin au cours de la période sous revue. Aussi, les recherches ont-elles révélé qu’aucune commune n’a un état réel de ses dettes à la date d’aujourd’hui. Face à la rigueur dans l’écriture, la démarche méthodologique suivie et l’intérêt du sujet, le jury international a félicité Félix N’Pocha. Selon le professeur Saliou Yonaba, agrégé de droit public à l’université de Ouagadougou au Burkina Faso et l’un des rapporteurs du jury, le sujet traité par Félix N’Pocha est d’actualité et présente des gains pour l’amélioration de la gouvernance des collectivités territoriales au Bénin. Le président du jury, le professeur Émérite à l’université de Rouen en France, Éloi Diarra a exprimé ses vives félicitations à l’impétrant. Au terme de la présentation ainsi que des questions-réponses et contributions, le jury international a accepté le travail et a décerné à Félix N’Pocha le grade de docteur en droit public de l’Université d’Abomey-Calavi. À noter que la thèse de Félix N’Pocha a été dirigée par le professeur Nicaise Mèdé, directeur du centre d’études et de recherches sur l’administration et les finances.

Banniere carrée

Brivaël Klokpê Sogbovi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!