Bac 2022 dans le Littoral: Atrokpo et Orounla ont donné le top au CEG Houéyiho

0 51

Les épreuves écrites du Baccalauréat session de juin 2022 ont été lancées officiellement ce lundi 20 juin sur toute l’étendue du territoire National. Dans le département du Littoral, c’est dans le 13ème arrondissement de Cotonou précisément au Collège d’Enseignement Général (CEG) Houeyiho que le préfet Alain Orounla et le maire Luc Atrokpo ont donné le coup d’envoi des différentes compositions.

Ils sont au total 10 790 candidats à démarrer la composition de l’examen du Baccalauréat ce lundi dans le département du Littoral. C’est sous le regard attentif des membres de la délégation conduite par le préfet Alain Orounla et le maire Luc Atrokpo que les 964 candidats de la série B qui composent au CEG Houeyiho ont entamé la composition de l’épreuve de Français.

Avant le démarrage, la délégation a sillonné plusieurs salles de composition pour s’assurer des dispositions nécessaires pour le déroulement effectif de l’examen. Elle a également invité les futurs étudiants à composer en ‹‹ toute sérénité pour faire en sorte que la Ville de Cotonou garde le flambeau de 1er sur le plan national ››.

Banniere carrée

Après le CEG Houeyiho, le maire de Cotonou Luc Atrokpo et le Préfet du Littoral, Alain Orounla ont mis le cap sur le CEG les Pylônes, et le CEG Littoral. Là-bas, tout comme au centre de composition ayant abrité le lancement officiel des épreuves écrites, aucun
incident n’a été enregistré.

Satisfait de l’état des lieux dans les différents centres de composition visités, le maire et son préfet ont salué les efforts des différents acteurs ayant joué leur partition dans le déroulement du Baccalauréat session de Juin 2022 dans la ville de Cotonou.

Nadine BEHANZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!