Enseignement supérieur au Bénin : une autre réforme aux portes des universités

0 60

Le gouvernement a décidé d’installer un Organe national de contrôle et d’éthique rattaché à la Présidence de la République dans l’enseignement supérieur. Cette décision a été prise en conseil des ministres ce mercredi 22 juin 2022.

Les missions de l’Organe national de contrôle et d’éthique dans l’enseignement supérieur sont diverses. Au prime abord, il se chargera de garantir le respect de la déontologie et de l’éthique dans l’exercice de la profession d’enseignant du Supérieur et de veiller au respect de la déontologie en matière d’éducation dans les établissements d’enseignement supérieur publics et privés. Il se chargera également de s’assurer de l’actualisation des curricula de formation, des techniques et méthodes d’enseignement et de formation par des missions d’expertise ; de contribuer à l’évaluation des activités pédagogiques et scientifiques à tous les niveaux ; d’assurer l’évaluation de la qualité des enseignements.

Banniere carrée

Par période triennale, l’Organe national de contrôle et d’éthique devra soumettre une fois au moins, chaque enseignant à une évaluation pédagogique et en transmettre le rapport au ministre de l’Enseignement supérieur et au Conseil national de l’éducation. Il urge de noter que ce rapport est déterminant dans la promotion des enseignants du supérieur. L’autre mission de cet organe national de contrôle sera de superviser la conception, la gestion et le contrôle du Fichier national des aspirants à l’enseignement supérieur.

Nadine BEHANZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!