Raccordement au réseau électrique, carte biométrique, attaque djihadiste, législatives 2023 … : sans langue de bois, Wilfried Houngbédji éclaire les Béninois

0 56

L’actualité béninoise est nourrie ces derniers temps par d’importants sujets. Reçu hier sur E-Télé par les confrères Ozias Sounouvou et François Xavier, le Secrétaire Général Adjoint et Porte-parole du Gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a éclairé l’opinion publique sur ces problématiques d’actualité.

Sans langue de bois, le Porte-parole a éclairé l’opinion sur les mesures de facilitation d’accès au réseau électrique, la fin de l’établissement de la carte nationale d’identité au profit de celle biométrique, la question des attaques terroristes, les législatives 2023 et sur d’autres questions importantes. Comme annoncé, le gouvernement a, dans sa politique du “hautement social”, adopté des mesures de facilitation d’accès à l’énergie électrique.

‹‹ Faire de l’accès à l’électricité, une question sociale ›› est la dynamique dans laquelle s’inscrit le gouvernement pour avoir pris la décision de ‹‹ faire en sorte que les populations n’aient plus à débourser grande chose avant de se faire raccorder ››, a expliqué l’autorité.

‹‹ Entre 2022 et 2024, il faudra débourser dix mille pour les frais d’abonnement et dix mille pour le contrôle des installations intérieures ››, a-t-il détaillé avant de préciser que les vingt mille sont en réalité l’investissement à faire par ceux qui sont dans un rayon de 40 mètres au plus du poteau électrique.

Mais, insiste-t-il, si vous êtes dans un rayon au-delà de 40 mètres du poteau électrique, ‹‹ cela appelle sans doute d’autres investissements ››. Plus loin, l’invité de E-Télé a annoncé qu’entre 2025 et 2026, on paiera juste dix mille francs pour le contrôle des installations intérieures.

L’établissement de la carte nationale d’identité stoppé

À la session ordinaire du mercredi dernier, le Conseil des ministres a mis fin à l’établissement des cartes nationales d’identité au profit de celles biométriques. Avant de parvenir à cette décision, le gouvernement a préalablement pris les dispositions nécessaires et équipé l’ANIP à cet effet. ‹‹ Le gouvernement a consenti des efforts pour équiper l’ANIP et lui permettre de prendre réellement en charge cette question de l’identité nationale ››, a-t-il rassuré.

Banniere carrée

D’après les données fournies par les services compétents, rapporte le Porte-parole du Gouvernement, l’ANIP est en capacité de faire de façon optimale que la carte biométrique soit disponible au bout d’une semaine pour le demandeur. À en croire Wilfried Houngbédji, les citoyens qui possèdent encore les anciennes cartes ne pourront plus les renouveler à leur expiration. L’établissement de la carte biométrique s’imposera ainsi à ces derniers.

Ce qu’il faut savoir des attaques terroristes…

Bien qu’il soit béni, le Bénin n’est pas épargné par le terrorisme. Mais, les autorités déploient sans cesse des mesures pour en arriver à bout. ‹‹ Le gouvernement, l’État-major et les Forces de Défense et de Sécurité sont tous mobilisés et déterminés à faire front comme ils ont commencé à le faire depuis ››, a-t-il rassuré.

Pour illustrer ce propos, le Porte-parole martèle qu’il y a ‹‹ une riposte effective qui fait que ces personnes (assaillants) sont obligées de se replier quand elles arrivent à se tirer d’affaire ››. Mais, reconnaît-il, aucun pays à lui tout seul ne pense arriver à bout du phénomène.

Ainsi, il précise que le Bénin fait ce qu’il doit faire et s’associe aux voisins pour mutualiser les stratégies et efforts afin de lutter efficacement contre le phénomène de terrorisme. De ses explications, il ressort que les dégâts déplorables enregistrés décuplent la volonté des Forces à découdre avec les terroristes.

‹‹ […] Nous montons en puissance et plus, les équipements sophistiqués que nous avons commandés arriveront, mieux, notre riposte sera davantage éclatante, notre victoire contre ces personnes ››, a indiqué le SG Adjoint du Gouvernement.

Aussi, a-t-il passé au scanner les questions liées à l’Éducation et aux dispositions pré-électorales qui rassurent de la tenue des législatives 2023 dans le pacifisme absolu et la cohésion sociale.

Gaëtan D.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!