Mali : 49 militaires ivoiriens à l’allure douteuse mis aux arrêts

0 62

Les Forces de défense et de sécurité maliennes ont interpellé le dimanche 10 juillet 2022, 49 militaires ivoiriens entrés illégalement sur le territoire national du Mali avec leurs armements et munitions de guerre. Selon les faits relatés par le gouvernement de Transition du Mali à travers un communiqué en date du lundi 11 juillet 2022, les mis en cause ont atterri ce dimanche à l’aéroport international Président Modibo Keita Sénou, à bord de deux aéronefs immatriculés ZS-BBI et UR-CTH en provenance de la Côted’Ivoire. Ceux-ci étaient sans autorisation ni ordre de mission.

Interrogés sur la raison de leur présence au Mali, les 49 militaires ivoiriens à l’allure douteuse ont avancé quatre versions différentes qui, à en croire le communiqué du gouvernement de Transition, ne tiennent pas la route vu qu’il n’a été mentionné nulle part sur leur passeport qu’ils exercent le métier d’armes. La majorité d’entre eux sont en effet étudiants, chauffeur, maçon, mécanicien, vendeuse, etc…, selon les informations mentionnées sur leur pièce d’identité.

Pour en savoir davantage, les responsables des FDS du Mali ont joint leurs homologues ivoiriens qui ont affirmé ignorer << tout de la présence des militaires ivoiriens interpellés au Mali >>.

À la suite des analyses minutieuses qui ont été faites pour elucider cette affaire, le gouvernement de Transition a indiqué qu’il considère ces 49 militaires ivoiriens comme des mercenaires. En effet, la junte estime que l’intention de ceux-ci << était manifestement de briser la dynamique de la Refondation et de la sécurisation du Mali, ainsi que du retour à l’ordre constitutionnel >>.

Banniere carrée

Au regard de tout ce qui précède, d’importantes décisions ont été prises concernant non seulement les individus interpellés mais également le système sécuritaire du Mali.

Nadine BEHANZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!