Ordre National des Mérites du Bénin: des rencontres initiées pour sa meilleure connaissance

0 53

La salle bleue du palais des congrès de Cotonou a abrité ce 15 juillet 2022, la cérémonie de lancement des rencontres d’information et d’échanges sur la Grande Chancellerie de l’Ordre National des Mérites du Bénin. Une cérémonie qui s’est déroulée en deux grandes phases. La première protocolaire, a été marquée par trois allocutions et la seconde consacrée aux travaux.

Donner plus de visibilité à l’Ordre National des Mérites du Bénin et le rapprocher davantage des citoyens. C’est l’objectif visé par les responsables de la structure en initiant ces rencontres d’information et d’échanges qui ont été lancées ce 15 juillet au palais des congrès de Cotonou en présence d’éminentes personnalités.

Dans son discours introductif, le Vice-Grand Chancelier de l’Ordre National des Mérites du Bénin, Falilou Akadiri a laissé retenir que ces rencontres s’inscrivent dans la vision des nouveaux responsables de donner plus de visibilité à l’institution afin de la rapprocher davantage des populations qui sont les premières bénéficiaires . « C’est l’une des composantes des réformes que les responsables ambitionnent de conduire en vue d’une meilleure convenance et l’ancrage organisationnel et institutionnel de la Grande Chancellerie. C’est une réponse à un diagnostic interne », a-t-il poursuivi.

Il précise que ces rencontres se dérouleront dans les chefs lieux des départements sur l’ensemble du territoire national et rassembleront plusieurs acteurs.

Banniere carrée

A sa suite, le représentant de la Chef de la Coopération Suisse au Bénin, Camille Oyédiran Yabi, partenaire financier de cette activité a rappelé le cadre dans lequel la Coopération soutient cette initiative. « Le Programme Redevabilité qui est financé par la Coopération Suisse est un programme qui a fait objet d’accord de financement entre le Gouvernement du Bénin représenté par le Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération, et la Coopération Suisse. Il vise essentiellement à faire en sorte que les citoyens puissent jouir de leurs droits socio-économiques grâce à l’exercice de la redevabilité. Cet exerce passe par l’implication de grandes catégories d’acteurs, à savoir les détenteurs de droit que sont les citoyens et les organisations de la société civile, les autorités administratives, politiques et élus qui sont les porteurs d’obligations et de responsabilités, les structures d’interface que sont les institutions de contrôle, de régulation et aussi de distinction », a-t-il expliqué.

A l’entendre, pour pouvoir accompagner cette dynamique de promotion de redevabilité au Bénin, la Coopération Suisse a inscrit dans son programme d’action un volet d’accompagnement des structures étatiques.

En procédant au lancement de ces rencontres, la Vice-Présidente de la République, Grande Chancelière de l’Ordre National des Mérites, Mariam Chabi Talata Zimé a indiqué que c’est dans « l’indifférence quasi totale que nous célébrons l’excellence et le mérite sous nos cieux. C’est à croire que nos dérives, fautes et manquements intéressent ou retiennent le plus notre attention que le mérite, l’excellence, la droiture ou la vertu. C’est à croire que nos déviances, nos perditions, nos travers marquent le plus nos esprits que le respect des valeurs sociales, communes qui fondent et maintiennent le vivre ensemble. La Grande Chancellerie dont le rôle est de reconnaître et récompenser le mérite est quasi inconnue et souffre d’un manque criard de visibilité », a-t-elle déclaré.

Mariam Chabi Talata Zimé a par ailleurs rappelé que l’objectif visé à travers cette activité est d’améliorer la visibilité de la structure et de renforcer sa contribution à l’émergence d’un nouvel état d’esprit au Bénin en vue de la bonne gouvernance.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!