Affaire de libération des détenus : Attention ! KGB doit verser 5,5 milliards avant de recouvrer sa liberté

0 71

À travers un arrêté en date du 16 août 2022 signé du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Séverin Maxime Quenum, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) a libéré sous condition 124 détenus au titre du deuxième trimestre de l’année 2022. Parmi eux figure l’homme d’affaires Kikissagbé Godonou Bernard connu sous le surnom de KGB. Il faut préciser que la condition pour ce dernier de recouvrer sa liberté selon l’article 2 de l’arrêté ministériel est de régler la somme colossale de 5,5 milliards de francs CFA mise à sa charge lors de sa condamnation. Il avait été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme et 5,5 milliards de francs CFA pour les intérêts civils. Et il est mentionné à l’article 2 de l’arrêté que « l’exécution de cette mesure est subordonnée, pour les personnes condamnées pour crimes et délits économiques commis au préjudice de l’État, des établissements, offices et sociétés publics ainsi que des collectivités territoriales, au remboursement et au règlement des sommes mises à leur charge ». Il est donc appelé à verser cette somme avant de recouvrer sa liberté comme d’autres prisonniers qui se retrouveraient sans doute dans son cas.

Banniere carrée

A.A.T

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!