Aplahoué: deux individus arrêtés pour escroquerie au nom des fonds COVID

1 69

Deux individus ont été mis aux arrêts dans l’après-midi d’hier par les éléments du commissariat d’arrondissement de Kissamey dans la commune de Aplahoué dans le département du Couffo. Selon des sources du webmedia le Potentiel, les deux personnes arrêtées se sont installées dans l’enceinte du collège d’enseignement général (CEG) de Kissamey, un lieu qui est mitoyen au commissariat d’arrondissement et au bâtiment abritant l’hôtel de Ville de l’arrondissement. Les deux individus ont collecté auprès des artisans, ouvriers et de la population en générale, des montants qui varient entre 2800F et 3300F. Le premier Montant pour ceux qui ont Moov Money et le deuxième Montant pour ceux qui n’en disposent pas à qui les deux éléments vendent et activent des puces du réseau GSM Moov. Une opération qui selon les individus arrêtés consiste à octroyer de fonds COVID aux populations par le gouvernement béninois.

Ladite opération a duré 4 jours au vu et au su des autorités politico – administratives avant que la main ne soit mise sur les individus concernés. Les deux se seraient introduits dans l’arrondissement par un artisan fils de la localité. Aux dernières nouvelles, ce dernier dont nous taisons pour l’instant l’identité est en fuite.

Banniere carrée

Certaines victimes contactées nous ont rassuré que le CA de Kissamey a été invité pour être écouté sur PV.

Le procureur a été informé et les mis en cause lui seront présentés dans les tous prochains jours.

Plusieurs dizaines de victimes sont recensées
A suivre

1 commentaire
  1. Toss Geoffroy dit

    Cette affaire d’escroquerie est mieux ce qui ce passe actuellement à agence de la sbee est plus important. Déjà que l’état fait l’effort de séduire les frais d’abonnement pour les compteur, le chef abonnement et le controlec rendent la tâche difficile au client. Des abonnement sans suite où des des perte de dossier… Parfois le controlec exigence de l’argent aux client avant de valider les blanchement bien fait oui vous imposent d’autre électricien avec qui il a un autre contract. Les population de D’Aplahoue et de Djakotomey souffrent et ont besoin du secours des autorités compétant de la sbee depuis la direction général.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!