Viol sur mineurs : Abomey-Calavi en tête des zones les plus touchées

0 53

L’ Institut National de la Femme (INF) a effectué une sortie médiatique ce 2 septembre 2022 pour faire le point des actions menées en un an d’existence. On retient qu’en 12 mois, l’Institut que dirige Claudine Prudencio a enregistré 156 plaintes. Sur ces dossiers, 34 concernent des mineurs victimes de viol et la ville d’Abomey-Calavi vient en tête des zones les plus touchées. Mais ce qui revient le plus souvent, ce sont les violences psychologiques que subissent les femmes. «Nous avons eu 34 mineurs qui ont fait l’objet de viol. Sur ces 34, la tranche de 0 à 19 ans est la plus touchée. A l’intérieur de cette tranche, nous avons eu 14 cas dans la tranche de 8 à 14 ans dont 5 comptant des mineurs de 9 ans. Au niveau des violences psychologiques, la tranche d’âge la plus touchée est 36-37 ans», a expliqué Huguette Bokpè Gnancadja, secrétaire exécutive de l’INF.

Banniere carrée

Elle a saisi l’occasion pour annoncer l’installation prochaine des points focaux dans les 12 départements du Bénin pour être plus proche des populations.

L.T.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!