Affaire “établissement frauduleux de cartes grises et de permis de conduire” : au total, 22 personnes dont 17 transitaires déposés en prison

0 71

Ils ont pris le risque de commettre le faux pour créer du manque à gagner à l’État. Mais, ils ont été dénichés par la police et confiés à la Cour de Répression des Infractions Économiques et du Terrorisme (CRIET) pour être pénalement sanctionnés.

Le 2 septembre dernier, Le Potentiel vous livrait l’information exclusive du démantèlement d’un réseau d’établissement frauduleux de cartes grises et de permis de conduire assorti par l’arrestation de 3 personnes le 31 août 2022 par la Brigade Économique et Financière (BEF). Cette affaire qui n’entend pas livrer de sitôt ses derniers secrets, a fait défiler plusieurs personnes devant le procureur près la CRIET.

ADJISSE Barthélémy, ESTEVE Zoé, HOUNDAYAMIN Rodrigue et autres citoyens pleinement impliqués dans ce scandale, selon nos sources, ne se sont plus retournés dans leur famille respective après avoir été présentés à la CRIET.

Banniere carrée

Au total, on dénombre 22 personnes déposées en prison dans cette affaire. Dans le lot, nos sources ont pu détecter 17 transitaires impliqués corps et âme dans ce fameux dossier. Mieux, nous sommes à pied d’œuvre pour publier la liste contenant l’identité complète de toutes les personnes incarcérées.

Selon nos informations, 20 autres personnes sont activement recherchées par la police dans le cadre de la poursuite de la procédure judiciaire ouverte au départ.

À suivre…

D. G.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!